Chlordécone : la gratuité du dépistage se fera en plusieurs étapes

Par 02/03/2021 - 15:28
01/01/2020 - 00:00

L'agence régionale de santé (ARS) de Martinique a indiqué dans son point hebdomadaire aujourd'hui (mardi 2 mars) les différentes phases qui permettront la mise en place de la gratuité du dépistage du taux de chlordécone. L'ensemble de la population martiniquaise devrait y avoir accès gratuitement d'ici quelques semaines.

    Chlordécone : la gratuité du dépistage se fera en plusieurs étapes

Un dépistage gratuit dès aujourd'hui pour certaines populations

Les recommandations de la commission d'enquête sur le sujet du dépistage des taux de chlordécone sont claires : il s'agit de prendre en charge principalement les femmes en âge de procréer, les ouvriers agricoles, ainsi que les personnes malades.

Pour ce faire, une procédure d'accompagnement des populations prioritaires est mise en place.

Ce dépistage gratuit concerne donc d'abord les personnes du programme JAFA. Ces familles, qui possèdent un jardin familial et dont la parcelle est exposée à la chlordécone, sont déjà au nombre de 1000 à avoir reçu un courrier pour se rendre dans le laboratoire de leur choix et effectuer un prélèvement sanguin. 

Les femmes enceintes ou en âge de procréer peuvent également présenter une ordonnance remise par les professionnels de santé. Enfin, les populations dont les médecins estiment qu'elles ont besoin d'un suivi particulier, avec des services spéciaux au CHUM, au Saint-Esprit et bientôt Trinité, sont aussi concernées. 

Pour s'assurer du suivi des analyses, un rendez-vous avec des professionnels de santé est préconisé selon les résultats.

Une ouverture progressive à l'ensemble de la population

Pour éviter la saturation des laboratoires, l'ouverture à la gratuité du dépistage se fait en plusieurs étapes. 

Cette gratuité devrait ainsi bientôt s'étendre aux jeunes et aux couples désirant un enfant. Puis dans quelques semaines, l'ensemble de la population pourra y avoir accès. 

Si les analyses sont pour le moment envoyées à Limoges, le CHUM est également en cours d'équipement pour que le traitement de ces analyses soit effectué sur l'île et pour recevoir les résultats dans un laps de temps réduit.

Tags