Non, les votes blancs n'annuleront pas le scrutin

Par 02/05/2017 - 09:11 • Mis à jour le 02/05/2017 - 09:11

Un message circulant sur les réseaux sociaux affirme qu'une forte proportion de votes blancs peuvent remettre en cause le résultat du second tour de l'élection présidentielle. C'est faux. Explication.

    Non, les votes blancs n'annuleront pas le scrutin

Un message incitant au vote blanc circule sur les réseaux sociaux en Martinique : 

message bulletins blancs vote blanc
capture d'écran Whatsapp

Il s'agit d'une fausse information. À ce jour, le vote blanc, qui est le fait de ne voter pour aucun candidat, n’est toujours pas reconnu comme un suffrage exprimé.

Seule nouveauté depuis la loi de février 2014, les votes blancs sont décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote.

Ecoutez les explications de Justin Daniel, professeur de sciences politiques à l’université des Antilles et directeur du laboratoire caribéen de sciences sociales : 

À noter que le Parti du Vote Blanc milite depuis plusieurs années pour la prise en compte du vote blanc dans les suffrages exprimés. Au premier tour, 8132 électeurs martiniquais ont choisi le vote blanc, soit 6,56% des votants.

À lire également