Loi Veil pour le droit à l'IVG : 40 ans après

Par • Mis à jour le 26/11/2014 - 14:04

Il y a 40 ans, le 26 novembre 1974, Simone Veil ministre de la santé de l'époque prononçait à l'Assemblée Nationale un discours pour le droit à l'avortement.La loi fût adoptée 3 jours plus tard par les députés.

    Loi Veil pour le droit à l'IVG : 40 ans après
En Martinique, le nombre d'IVG est bien supérieur à celui de la métropole. Selon le Docteur Gynécologue Georges Ravoteur, {"ce nombre est toujours trop important et toujours supérieur au taux de naissance." } Il existerait selon lui une forme de défiance des jeunes par rapport à certains moyens contraceptifs {"singulièrement la pilule qu'on accuse de tous les maux."} {{{"C'est toujours un sujet tabou, les femmes en sont conscientes"}}} Malgré une évolution des mentalités, le sujet reste encore assez tabou en Martinique. {"C'est toujours un sujet tabou, les femmes en sont conscientes"} a indiqué le docteur Ravoteur. Simone Veil, le 26 novembre 1974 à l'Assemblée Nationale. {"Aucune femme ne recourt de gaieté de coeur à l'avortement, c'est toujours un drame, cela restera toujours un drame."} Simone Veil