La ville du Marigot a 3 ans pour effacer 1,6 million de déficit

Par 12/02/2021 - 10:08
01/01/2020 - 00:00

La chambre régionale des comptes s'est penchée sur le compte administratif et le budget de la ville du Marigot. Et ce qu'il en ressort, c'est que la part du déficit est nettement plus importante que ce qu'avançait l'équipe à la tête de la municipalité.

    La ville du Marigot a 3 ans pour effacer 1,6 million de déficit

Dans son budget voté le 30 juillet 2020, la ville du Marigot avait déjà pris en compte un déficit de 933 430 euros. À ce moment, le déficit représentait 14% du budget de fonctionnement.

Dans cette situation, le préfet était contraint de saisir la chambre régionale des comptes. Les magistrats ont donc analysé les éléments budgétaires de la commune du nord atlantique.

Après plusieurs semaines de travail, la CRC a réévalué le budget de la commune. Il en ressort que le déficit s'élève désormais à 1 657 899,90 €, soit 35% de la section de fonctionnement. Un niveau énorme pour une commune de 3229 habitants.

"Il est apparu que des dépenses n'avaient pas été comptabilisées", explique Yves Colcombet, président de la Chambre Régionale des Comptes.

Des recettes étaient en excès. Des subventions qui n'étaient pas au montant annoncé étaient inscrites au budget. Les recettes étaient excessives en revanche les dépenses correspondantes avaient été faites. Il y a eu des dépenses de fonctionnement qui ont été faites et qui n'ont pas été comptabilisées

Comme à chacune de ses interventions lorsqu'il s'agit du budget des collectivités, la chambre régionale des comptes préconise des solutions pour assainir la  situation financière.

On a fait un plan de redressement avec un plafonnement des charges de personnel. Il y a des contrats qui ne devront pas être renouvelés. Il faut aussi réduire la subvention à la caisse des écoles qui est excessive. Certaines dépenses de la caisse des écoles doivent être financées par la CTM. La première chose à faire c'est qu'un seul service doit engager les dépenses

Les mesures proposées dans l’avis sur le compte administratif de 2019 en vue de rétablir son équilibre budgétaire doivent produire leurs effets d’ici au 31 décembre 2024. Néanmoins, la CRC estime que ces mesures peuvent être appliquées à partir du budget 2021.

Tags