La mairie du Vauclin n'a plus d'accès à internet après le transfert des services du trésor public

Par • Mis à jour le 31/05/2018 - 13:41

Plusieurs maires du sud sont en colère. Depuis le 1er janvier 2018, ils sont dans l'incapacité de payer les fournitures les plus basiques. Au Vauclin par exemple, la facture d'internet n'a pas pu être réglée. Une situation qui empêche le fonctionnement normal des services. Une délégation des maires se rendra au siège des finances publiques vendredi matin à 10 h 30.

    La mairie du Vauclin n'a plus d'accès à internet après le transfert des services du trésor public

"Depuis plusieurs mois, les communes [du sud, ndlr] se trouvent dans une situation difficilement supportable vis-à-vis des fournisseurs, entreprises, et aujourd'hui, agents municipaux. En effet, un volume considérable de mandats n'est tout simplement pas pris en charge à ce jour par la Trésorerie du François", écrit Raymond Occolier, le maire du Vauclin. Dans un courrier de deux pages, il appelle les maires des communes du sud confrontées à ces difficultés à se mobiliser.

Le premier magistrat vauclinois explique dans son courrier que ces difficultés sont liées aux transferts des comptes des communes et de leurs satellites de la trésorerie du Marin à celle du François.Si le maire a accepté les ajustements liés à la transition, 5 mois plus tard, sa patience est désormais épuisée. D'autant que les conséquences sont graves : les aides financières aux administrés ne sont pas versées, les salaires des agents municipaux ne sont toujours pas validés. Au Vauclin, les services ont du négocier pour éviter les coupures d'eau ou pour s'approvisionner en carburant. Pire encore, la commune se retrouve désormais sans accès internet et ne peut plus transférer ses bordereaux de mandats, essentiels aux payements.

Dix des douze communes de l'Espace Sud sont confrontées à ces difficultés. Des difficultés qui selon Raymond Occolier sont dues au fait que "la Trésorerie du François ne dispose pas des moyens pour assurer la charge de travail qui lui incombe."

L'édile a donc appelé ses homologues et leurs directeurs généraux des services à se rendre vendredi matin (1er juin 2018) à la Direction Régionale des Finances Publiques à Fort-de-France. Là, ils entendent rencontrer Guylaine Assouline, directrice régionale des finances publiques.