Une affaire d'assassinat de retour devant les assises de Martinique

Par • Mis à jour le 22/11/2016 - 15:38

C'est un meurtre vieux de presque 15 ans qui revient devant la Cour d'assises de Martinique durant deux jours(22 et 23 novembre 2016). Deux hommes condamnés pour meutre en première instance suite à une dénonciation anonyme ont fait appel de leur jugement. La cour devra décider si ils ont bien tiré sur un jeune homme d'une vingtaine d'années au quartier Bas Mission au Lamentin. Rappel des faits.

    Une affaire d'assassinat de retour devant les assises de Martinique
22 décembre 2001 au quartier Bas Mission au Lamentin, deux coups de feu retentissent. Les policiers reçoivent un appel anonyme les informant qu'un homme a reçu une décharge de chevrotine dans la poitrine. L'interlocuteur donne même des précisions quant à l'identité des agresseurs, d'origine étrangère.

Ils auraient déjà tous les deux un casier judiciaire. La victime étrangère également est âgée d'une vingtaine d'années. Une arme aurait été retrouvée dans sa poche. Elle serait mêlée à des trafics de stupéfiants.

Les auteurs du meurtre recherchés pour d'autres motifs sont arrêtés quelques mois plus tard en Martinique pour ce dossier. S'en suit un procédure très longue puisque neuf ans sont nécessaires pour juger cette affaire. La défense a d'ailleurs présenté des conclusions dénonçant le non respect du délai raisonnable admis par la règlementation européenne.

Condamnés en 2014 à respectivement 18 et 20 ans de réclusion criminelle, les accusés ont fait appel car ils ont toujours nié les faits.

Le procès en appel a débuté ce mardi matin et doit s'achever mercredi soir.

Karl Lorand et Yvonne Guilon