Athanase Jeanne-Rose condamné pour escroquerie

Par 24/10/2018 - 11:25 • Mis à jour le 24/10/2018 - 11:25

Le maire de Saint-Joseph a été condamné par le tribunal correctionnel de Fort-de-France.

    Athanase Jeanne-Rose condamné pour escroquerie

Le tribunal correctionnel de Fort-de-France a rendu sa décision ce mercredi matin dans le dossier concernant Athanase Jeanne-Rose. Le président de la Cacem et maire de Saint-Joseph a été condamné à 40 000 euros d'amende. Il a été reconnu coupable d'escroquerie.

Il est en revanche relaxé pour les faits de faux et usage de faux. Aucune peine d'inéligibilité n'a été prise à son encontre.

Vincent Sully, second mis en cause dans ce dossier, a aussi été condamné à une amende de 40 000 euros.

Les faits reprochés aux deux hommes concernent l'utilisation d'une subvention du Conseil Régional de Martinique dans le cadre du financement d'une laverie à Saint-Joseph. Des faits qui remontent à 2015.

Les deux hommes ont 10 jours pour faire appel.