Le feuilleton du lycée Schoelcher : l'Etat prêt à rentrer en scène

Par • Mis à jour le 24/05/2016 - 17:35

Le scénario du transfert des élèves du lycée Schoelcher vers le lycée Joseph Gaillard et le lycée de Bellevue pourrait être rejoué. L'Etat justifierait son entrée en scène pour des questions de sécurité des lycéens et des personnels. Une nouvelle réunion doit avoir lieu sur le feuilleton du lycée Schoelcher ce mardi, 24 mai 2016, à la Collectivité Territoriale de Martinique.

    Le feuilleton du lycée Schoelcher : l'Etat prêt à rentrer en scène
A trois mois de la rentrée scolaire 2016-2017, il n’existe toujours pas de solution définitive pour la communauté scolaire du lycée Schoelcher en Martinique. Selon des informations révélées sur l'antenne de RCI Martinique ce mardi 24 mai 2016, l'Etat serait en passe d'intervenir dans ce dossier au nom de la sécurité.

C'est, semble-t-il, la concentration de 6000 élèves et personnels sur un même site à la Pointe des Nègres qui poserait problème. Et elle pousserait l'Etat à refuser le transfert des lycéens, professeurs et personnels du Lycée Schoelcher vers ce site.

L’Etat devrait donc prendre la main. Sous quelle forme ? On ne le sait pas encore. "C'est dans les tuyaux, mais personne n'en parle pour l'instant", révélait Jean-Marc Pulvar dans les éditions matinales de RCI.

De grosses frictions en perspective


En tout cas, si la décision était confirmée, cela ne manquerait pas de créer de grosses frictions avec le président du Conseil Exécutif de la CTM. On sait qu'Alfred Marie-Jeanne est toujours déterminé à faire appliquer "son unique choix politique". Et ce, malgré les réticences voire l'opposition des communautés scolaires concernées.

La Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM) a même déjà déposé à cette fin une demande de permis de construire de « mobile home » auprès de la mairie de Fort-de-France.

L'instruction d'une telle demande peut aller jusqu'à six mois. De surcroît, la ville de Fort-de-France devrait réunir le 30 mai 2016 une instance pour analyser les problèmes de sécurité aux abords des lycées. Mais il semble, d'ores et déjà, que la forte concentration d'une telle population scolaire pourrait conduire l'édilité à donner un avis négatif à l'installation d'une quarantaine de mobile home.

Dans ce contexte, la réunion d'un comité technique composé de techniciens de la CTM et du Rectorat, prévue ce mardi matin, 24 mai 2016, aurait été annulée, selon des sources concordantes, au profit d’un comité de pilotage présidé par Alfred Marie-Jeanne ce même mardi, dans l'après midi.

La suite au prochain épisode...

Veranika Chyhir avec Jean-Marc Pulvar
@jpludonrci

Sur ce sujet : Quel avenir pour les élèves du Lycée Schoelcher?

Lycée Schoelcher : Didier Laguerre condamne la décision des responsables de la CTM

Les élèves du lycée Schoelcher se mobilisent : "On ne veut pas être séparés"