"Il y a trop de pharmacie en Martinique"

Par • Mis à jour le 11/05/2016 - 14:53

L’entente entres les différentes pharmacies de Martinique revient peu à peu au calme. L’Agence Régionale de Santé a été obligée d’intervenir pour éviter une véritable guerre, notamment concernant le travail le dimanche. Désormais chaque région de l’île (Nord, Sud et centre) aura une seule pharmacie de garde. Celle de l’aéroport restera toujours ouverte.

    "Il y a trop de pharmacie en Martinique"
Il y a un mois, en avril 2016, l’Agence régionale de Santé de Martinique était obligée du climat tendu qui s’installait entre les différentes pharmacies de l’île.

En effet, certaines de ces dernières ne respectaient pas la législation en vigueur, notamment concernant l’ouverture le dimanche. Alors que la loi prévoit une officine ouverte le dimanche sur la forme d’un roulement, chez nous, au moins une vingtaine de pharmacie était ouverte.

Dorénavant avec l’arbitrage de l’ARS, il y aura une seule pharmacie d’ouverte chaque dimanche par région (Centre, Nord et Sud). Celle basée à l’aéroport sera aussi ouverte. Un système de roulement va être organisé. Pour connaître la pharmacie de garde il faudra composer le 3637.

Preuve du climat délétère qui régnait entre les différentes boutiques, plus de la moitié des plaintes déposées au conseil national de l’ordre des pharmaciens pour toute la France émanaient de la Martinique. Les plaintes étaient déposées par des pharmaciens qui accusaient leurs confrères de concurrence déloyale ou détournement de clientèle.

D’après le président de la délégation martiniquaise de l’ordre des pharmaciens, Claude Marie-Joseph, « les tensions proviennent des difficultés de faire fonctionner un commerce aussi spécifique. Pour s’en sortir certains n’ont pas respecté les règles. »

Ce dernier va plus loin en affirmant « qu’il y a trop de pharmacie en Martinique. La règlementation prévoit une pharmacie pour 4 500 habitant. Chez nous ce n’est pas respecté ».