Des appels téléphoniques aux particuliers pour inviter à la vaccination

Par 14/08/2021 - 14:07 • Mis à jour le 14/08/2021 - 11:37

Ces derniers jours, plusieurs personnes ont exprimé sur les réseaux sociaux leur surprise d'avoir été contactées par téléphone pour se faire vacciner. 

    Des appels téléphoniques aux particuliers pour inviter à la vaccination

Des suspicions sur la légitimité de la démarche ont été soulevées, mais aujourd'hui (samedi 14 août), le sous-préfet de la Trinité et de Saint-Pierre, Nicolas Onimus, en a confirmé le caractère officiel dans l'édition du journal de 13 heures sur RCI.

Les autorités sanitaires et l’Assurance Maladie ont en effet décidé d'unir leurs forces pour stopper l’épidémie. Ils ont ainsi développé les dispositifs « Aller vers » avec les agences régionales de santé (ARS) et des acteurs locaux. Ces dispositifs visent à faciliter la prise de rendez-vous pour aider les personnes fragiles, précaires et éloignées du système de santé, à se faire vacciner.

Si le dispositif a été mis en place dès le 31 Mars dernier à l'échelle nationale, le retard de la vaccination en Martinique a entraîné son renforcement.

Les populations ciblées en priorité sont celles âgées de 65 ans et plus, les personnes atteintes de comorbidités ou en situation de grande précarité, et les bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire de moins de 65 ans.

L'Assurance Maladie précise que ces actions se traduisent par :

  • l’envoi de courrier, de SMS et du numéro « coupe-fil » pour prendre rendez-vous
  • l’installation de centres de vaccination éphémères
  • la mobilisation d’unités mobiles de vaccination
  • la sensibilisation des médecins traitants pour vacciner à domicile
  • des opérations de vaccination dans les centres d’hébergement d’urgence, les hôtels sociaux, certaines universités
  • des permanences au sein des relais alimentaires associatifs pour aider à la prise de rendez-vous
  • la prise en charge des transports vers les centres de vaccination

 

Tags