"La Martinique: 36h pour demain, an nou fè'y", c'est parti!

Par 26/01/2022 - 15:59

Le week-end prochain se déroule l'opération "Martinique: 36 heures pour demain, Annou fèy!" De multiples ateliers, dont certains accessibles en ligne, rythmeront ces deux journées pour penser et imaginer le futur du territoire.

    "La Martinique: 36h pour demain, an nou fè'y", c'est parti!
Lancement de l'opération "La Martinique: 36h pour demain, an nou fè'y"

Mardi, depuis le siège du Crédit Agricole, installé au Lamentin, le Professeur Aimé Charles-Nicolas a lancé officiellement l'opération "Martinique: 36 heures pour demain, Annou fè'y!"

Ce Professeur de psychiatrie et d'addictologie est également le Président de l'association First Caraïbes. L'association, créée en 2000, a pour vocation de promouvoir des méthodes scientifiques dans l'approche des problèmes de société.

Il lui aura donc fallu près de 18 mois de réflexion, d'échanges et de travail pour mettre en place le projet. Cette expérience démocratique innovante vise à donner un souffle nouveau pour imaginer la Martinique de demain.

Il se déroule donc du 28 au 30 janvier.

Pour lancer ce week-end, l'artiste Jocelyne Beroard, la marraine de l'opération, propose un concert, vendredi à 17h30, au Grand Carbet, à Fort-de-France.

Divers ateliers et activités seront ensuite organisés, samedi et dimanche, sur des thématiques différentes.

Le laboratoire de la littératie des futurs est l'expérimentation d'une méthode universellement accessible, qui s'appuie sur notre capacités innées à imaginer les futurs. Elle offre une méthode claire et déjà tester sur le terrain pour booster l'imagination. Cet atelier est proposé en partenariat avec l'UNESCO.

Autre activité proposée, le “Madiathon”. Il s'agit d'un challenge créatif qui se vit en équipe de 3 à 6 personnes. Il s’appuie sur le travail en intelligence collective autour d’un défi ou d’une thématique que les équipes ont choisi au moment de leur inscription. L ‘objectif est bien d’apporter la réponse la plus pertinente et innovante aux différentes problématiques sociétales proposées. Les équipes ont 10 heures pour proposer un projet.

Le Forum largement participatif pourrait également être un moment fort de l'opération. Cet espace de libre parole est ouvert à  tous les citoyens souhaitant échanger, proposer des idées, des actions ou des outils qui pourraient améliorer la Martinique de 2036. Ainsi, où que vous soyez, quelque part dans l’île ou ailleurs dans le monde, vous pourrez discuter des thématiques sur lesquelles vous souhaiteriez intervenir.

 Des facilitateurs, dont le Professeur Aimé Charles Nicolas, mais aussi une équipe de l'Unesco, Serge Domi et Jean-Nicolas François seront présents pour veiller à la distribution équitable de la parole.

Pour participer, rendez-vous sur le site www.eventbrite.fr. Les inscriptions sont ouvertes à tous et gratuites. Certains ateliers pourront se faire en distanciel.

 

Tags