Le préfet en visite à Terre-de-Bas

Par • Mis à jour le 06/06/2018 - 08:23

Le préfet de Guadeloupe Phillipe Gustin s’est rendu à Terre-de-Bas mardi. Avec sa délégation, il est allé à la rencontre de la population et a rencontré le maire Emmanuel Duval pour évoquer la problématique des sargasses sur l’île. Il a pu se rendre compte de la réalité sur place sur plusieurs sites confrontés à la présence des algues sargasses sur le littoral.

    Le préfet en visite à Terre-de-Bas

« Oui il y a des sargasses, mais vous vivez dans un coin de paradis ». C’est avec ces premiers mots que Phillipe Gustin préfet de Guadeloupe s’est montré rassurant envers la population de Terre-de-Bas. Parmi les solutions évoquées du préfet pour tenter de régler le problème des sargasses, le déblaiement régulier voire intensif des sites concernés pour éviter qu’elles s’entassent et qu’elles dégagent des odeurs toxiques…

STRATÉGIES 

Ensuite, le préfet souhaite mieux organiser les process de ces opérations de nettoyage. Selon lui, l’Etat dispose d’outils pour mieux identifier l’apparition de ces radeaux de sargasses. A partir de cette typologie d’outils, le préfet veut en fait qu’il y ait une déclinaison zonale c’est-à-dire au niveau départementale, régionale ou communale de ces outils pour savoir anticiper l’arrivée massive d’algues sargasses. Enfin, durant sa visite de terrain à Terre-de-Bas, Philippe Gustin a insisté sur l’importance de la recherche. Savoir d’où viennent les sargasses et lutter contre le phénomène sans oublier également la possibilité de la valorisation de ces sargasses et cela avec la possibilité d’un centre de traitement sur une déchetterie ou sur un autre éco-site de déchets avec en dernière éventualité, le souhaite d’arriver à une destruction totale des algues sargasses.