Le PSIG de Pointe-à-Pitre dispose d'un nouveau chef

Par 15/10/2021 - 18:47 • Mis à jour le 15/10/2021 - 18:41

Vous ne les voyez peut-être pas mais ils sont bien sur le terrain toute la nuit ou lors d'interventions sensibles : les gendarmes du PSIG pour Peloton de Surveillance et d’Intervention. Ils patrouillent sans cesse pour que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles jusqu’au petit matin.

    Le PSIG de Pointe-à-Pitre dispose d'un nouveau chef

Le PSIG a des missions particulières, veiller et sécuriser les zones, notamment durant la nuit. Mais les militaires qui le composent peuvent aussi intervenir lors d'autres opérations à risques. Cette unité dispose depuis peu d’un nouvel officier. La cérémonie d’installation a eu lieu ce vendredi à la caserne de Petit-Pérou aux Abymes, en présence de la commandante de compagnie, Isabelle Denis-Hoareau et d'autres officiers de brigades. 

L'adjudant-chef Gilles Arricelli désormais à la tête du PSIG de Pointe-à-Pitre, nous détaille ses missions :

PSIG

 

L’occasion par ailleurs, de féliciter deux jeunes gendarmes Guadeloupéens pour leur courage lors d’une intervention particulière. Âgés d’une vingtaine d’années et adjoints volontaires, Maxime Balaguer et Sherley Naffer ont en effet permis d’interpeller l’auteur, bien connu, d’un incendie de radar à Baie-Mahault : 

PSIG

Tags