L’Assemblée départementale se réunit pour sa dernière séance plénière

Par 17/12/2015 - 10:18 • Mis à jour le 17/12/2015 - 10:18

L’Assemblée départementale se réunira, ce jeudi 17 décembre, à 10 heures au conseil départemental à Basse-Terre afin de tenir sa cinquième et dernière réunion plénière de l’année 2015. Elle débattra également du Budget primitif 2016. Il est établit à 787,73 M€.

    L’Assemblée départementale se réunit pour sa dernière séance plénière
La dernière réunion plénière s’inscrit dans un contexte particulier. Elle aura lieu ce jeudi 17 décembre, un jour avant l’élection du président de Région. Elle doit également confirmer la capacité de la Collectivité à traduire budgétairement - en dépit d’un contexte économique et budgétaire très contraint - les engagements pris à l’occasion du discours de politique générale de Josette Borel tenu le 29 avril 2015. En outre, il faudra tenir compte du débat relatif aux Grandes Orientations Budgétaires du 10 novembre dernier.

En 2016, le Département entend s’affirmer en tant que collectivité de toutes les solidarités en répondant à la demande sociale croissante des Guadeloupéens avec plus de 416,3 M€ consacrés à l’action sociale (Insertion sociale et professionnelle, aide sociale à l’enfance, protection maternelle et infantile, personnes âgées et handicapées, aide à l’amélioration de l’habitat…).

Pour la majorité en place, l’exercice sera marqué par l’ouverture de deux nouveaux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (à Capesterre-Belle-Eau et aux Abymes) et la mise en application de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement. S’agissant de l’insertion, une enveloppe de 251 M€ sera dédiée au RSA.C’est 6 millions d’euros de plus qu’en 2015. Et 15,9 M€ seront alloués au Programme Départemental d’Insertion.

La collectivité départementale souhaite aussi assumer son rôle d’aménageur public du territoire avec des dépenses d’investissement chiffrées à 93,2 M€, en hausse de 19,3 M€ par rapport à celles de 2015.

Dans cette perspective, une enveloppe de 17,5 M€ sera consacrée à la réalisation de la 2ème phase du plan de secours en eau potable. 20,6 M€ sont budgétés pour le transport et l’entretien du réseau routier. De plus, les collèges demeurent une priorité avec un crédit global de 15,6 M€. Enfin, une enveloppe globale de 8 M€ sera affectée à l’aide à l’investissement des communes (FAC). Ces volontés de Josette Borel, la présidente du conseil départemental et de son équipe demandent quitus aux conseillers départementaux. Ce rendez-vous est fixé à 10h à Basse-Terre au palais départemental.