Mobilisation à Marie-Galante à l'appel du Collectif anti-sargasses

Par • Mis à jour le 31/05/2018 - 07:21

le collectif anti-sargasses de Marie Galante appelle la population de la Grande Galette à se mobiliser pour dénoncer la situation critique dans laquelle se trouve l’ile et plus particulièrement la ville de Capesterre.

    Mobilisation à Marie-Galante à l'appel du Collectif anti-sargasses

 Ce jeudi matin, le collectif anti-sargasses de Marie Galante appelle la population de la Grande Galette à se mobiliser pour dénoncer la situation critique dans laquelle se trouve l’ile et plus particulièrement la ville de Capesterre.

Un territoire oublié victime de sa double insularité, une commune sinistrée où, selon eux, la population est en grave danger. Les capesterriens doivent en effet subir quotidiennement les émanations toxiques des algues brunes. Une situation qui n’est pas sans conséquences sur la santé de la population.

Outre la crise des sargasses, le collectif pointe du doigt la situation financière communale qui ne permet pas selon eux, de prendre en charge les dépenses liées à l’enlèvement des algues brunes.

Ils appellent à l’union des collectifs de Guadeloupe et de Martinique dans cette lutte contre les algues brunes.

Depuis 6h15, les membres du collectif sont mobilisés dans la commune et envisagent de faire une opération escargot dans les rues de l’ile à partir de 8H30.

Le collectif anti-sargasses de Marie-Galante espère pouvoir s’entretenir ce jeudi avec le nouveau préfet de Guadeloupe.

Le préfet de Guadeloupe doit en effet se rendre aujourd’hui à Marie Galante Philippe Gustin se dit conscient de l’ampleur de la crise qui touche l’archipel et entend faire le point sur ce dossier qu’il étudie depuis l’annonce de sa nomination