Les barrages risquent d'être maintenus ce jeudi matin

Par 24/02/2021 - 18:59
01/01/2020 - 00:00

A l'issue de la réunion qui s'est tenue cet après-midi au vélodrome de Baie-Mahault, le représentant des transporteurs grévistes a indiqué qu'une plateforme de revendication a été déposée auprès des élus et autorités présentes. Les barrages ne sont cependant pas levés et risquent de se poursuivre ce mercredi soir ainsi que demain jeudi mais avec un système de passages filtrés.

    Les barrages risquent d'être maintenus ce jeudi matin

Les autorités ont toutes répondu à l’appel des discussions ce mercredi après-midi. A la table des négociations se trouvaient pour cette première rencontre le Préfet de Région, le Président du Conseil Régional, la Présidente du Conseil Départemental, des représentants des EPCI, ainsi que des parlementaires.

Vers 17h, la séance a été interrompue, les représentants des organisations professionnelles sont sortis de la salle pour s'entretenir sur le parking. Ils ont regagné la table de discussions au bout d'une trentaine de minutes. Et peu de temps après, la réunion s'est achevée.

Lors de son intervention en direct sur RCI, Jean-Yves Ramassamy, l'un des leaders de la mobilisation s'est exprimé. La réunion devrait reprendre demain matin. Les barrages ne sont pas levés et seront à priori reconduits avec un filtre mis en place pour les situations urgentes : 

Une trentaine d’organisations professionnels avaient lancé un appel à la mobilisation très tôt ce mercredi. Ils ont érigé des barrages sur les principaux axes routiers. Transporteurs, artisans-taxi, ambulanciers, acteurs du BTP, tous dénonçaient l’inaction de l’Etat et des collectivités depuis le début de la crise. Les chefs d’entreprises expliquent rencontrer d’importantes difficultés qui se sont aggravées depuis l’arrivée du coronavirus. Ils exigent que des mesures soient prises au plus vite par les autorités.

 

Tags