Eau, c'est au tour des travailleurs de se mobiliser

Par • Mis à jour le 30/11/2015 - 17:05

La situation n'est pas simple pour les salariés du SIAEAG, de la Nantaise des eaux ou encore de la Générale des eaux. Ce lundi, ils ont tenu une assemblée générale. Ils souhaitent en savoir plus sur leur mode de transfert.

    Eau, c'est au tour des travailleurs de se mobiliser
Les employés du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau de la Guadeloupe et d'Assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG), de la Générale des eaux, de la Nantaise des eaux et de la Communauté d'Agglomération Grand Sud Caraïbes se sont réunis ce lundi 30 novembre.

Ils ont exprimé leurs inquiétudes lors d'une assemblée générale, tenue devant les locaux du SIAEAG. Ils veulent en savoir plus sur leur mode de transfert.

En effet, un salarié du SIAEAG peut être amené à travailler pour la Naintaise des eaux. Même si cette démarche est légale, selon Eric Latchoumain, membre du syndicat UGTG, elle a été mise en oeuvre sans discussion avec les salariés.

"C'est une (vraie difficulté). Certes, (il y a un) problème dans la gestion du traitement de l'eau sur le territoire. Mais, il faut savoir ce que l'on fait des travailleurs". Les employés du secteur ont donc demandé des rencontres avec les élus guadeloupéens.