Ce que contient la longue plateforme de revendications des socioprofessionnels

Par 25/02/2021 - 11:45
01/01/2020 - 00:00

Les négociations ont repris ce jeudi matin au vélodrome de Gourdeliane autour d'une longue plateforme de revendications portée par les professionnels mobilisés. Certaines demandes sont générales, d'autres beaucoup plus spécifiques.

    Ce que contient la longue plateforme de revendications des socioprofessionnels

La mesure principale concerne évidemment les charges sociales et fiscales avec l'arrêt des poursuites, saisies et procédures en cours à l'encontre des entrepreneurs - comme les blocages de comptes bancaires - ainsi que l'annulation de ces sommes réclamées par les finances publiques et la CGSS, sécurité sociale qui est malheureusement absente des négociations ce jeudi, ce qu'ont déploré les professionnels.

Pour le reste, on retrouve également le respect des délais de paiements, ce qui cible évidemment certaines collectivités, mairies en tête, qui accusent parfois des retards conséquents dans le règlement des marchés publics.

Mais la plateforme de revendications est très vaste, car chaque organisation professionnelle y va de ses demandes spécifiques. Globalement, toutes réclament la mise en place de fonds d'aide, de soutien ou d'investissement à leur activité dans un contexte de crise généralisé, mais également une simplification des démarches, ainsi que leur élargissement, pour les différents dispositifs d'urgence. 

Préférence locale et défiscalisation

Les acteurs du BTP se focalisent notamment sur la mise en place d'une préférence locale sur les marchés publics, évoquant l'attribution de la réfection de la piste de l'aéroport à une société extérieure, décision dont ils espèrent l'annulation. 

Pour ceux du tourisme de proximité, ils souhaitent davantage de considération dans les grandes instances locales et notamment dans les campagnes de promotion de notre archipel.

Les boulangers eux plaident notamment pour une meilleure lutte contre l'activité informelle. Du côté des auto-écoles, un accès à la défiscalisation est sur la table tout comme une détaxe sur les carburants. Cet argument est aussi porté par les professionnels du transport, qui attendent également l'autorité unique promise par la collectivité régionale. Terminons avec les ambulanciers qui eux se prononcent en faveur de la levée du numerus clausus du nombre de véhicules pour les entreprises. 

Une longue liste qui est pourtant loin d'être exhaustive puisque la plateforme contient six pages de revendications. Les négociations risquent de durer longtemps.

Tags