Patrick Karam sur le projet de loi égalité réelle : "Il y a des carences, des incertitudes et des flous"

Par • Mis à jour le 04/08/2016 - 20:21

Mercredi 3 août 2016, le projet de loi sur l'égalité réelle a été présenté en conseil des ministre. Patrick Karam a rapidement réagi sur les ondes de RCI Guadeloupe. A en croire le président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer, ce texte comporte "des carences, des incertitudes et des flous" .

    Patrick Karam sur le projet de loi égalité réelle : "Il y a des carences, des incertitudes et des flous"
Mercredi 3 août 2016, le projet de loi sur l'égalité réelle a été présenté en conseil des ministres. Patrick Karam, le président du Conseil représentatif des Français d'outre-mer(Crefom) a rapidement saluer cette ambition, ardemment défendue par son instance.

"C'est le lobbying du Crefom qui a permis que ce concept soit pris en compte par le Gouvernement. Nous avons( fait entendre) à l'opinion public et au Gouvernement que l'Outremer ne peut pas rester à la traine du développement économique, de la France ", a-t-il assuré sur les ondes de RCI Guadeloupe ce jeudi.

Toutefois, Patrick Karam relève aussi dans ce texte "des carences, des incertitudes et des flous". Selon lui, dans ce projet de loi sur l'égalité réelle les moyens financiers qui vont être attribués ne sont pas présentés.

Il occulterait également l'égalité réelle, cette fois dans son aspect économique."Nous avons l'égalité civique depuis 1848 et la fin de l'esclavage, nous avons l'égalité politique avec le passage de colonie en département en 1946. La dernière avancée qu'il faut atteindre, c'est l'égalité économique", a-t-il conclu.