La Région Guadeloupe et Cap Excellence ensemble vers les travaux du futur CHU

Par • Mis à jour le 21/06/2018 - 05:13

Le président de Région Ary Chalus et sa délégation régionale ont procédé à une visite de terrain à Perrin aux Abymes dans le cadre des travaux d'infrastructures routières liés au futur établissement hospitalier et universitaire. La ville des Abymes et Cap Excellence concernés par ces travaux étaient présents.

    La Région Guadeloupe et Cap Excellence ensemble vers les travaux du futur CHU

Le secteur de Perrin est un axe routier congestionné aux heures de pointe. Voilà pourquoi, il est nécessaire d'améliorer les conditions de trafic, en particulier pendant la phase de travaux du CHU. La réflexion s'est donc portée sur la réalisation d'un tronçon routier entre les routes nationales 5 et 11. Le début des travaux est prévu pour l'année 2019. 

Avant de se rendre sur le terrain, un point d'information était organisé au siège de Cap Excellence à Pointe-à-Pitre avec les différents acteurs pour évoquer l'ensemble des opérations et signer les derniers parapheurs concernant les travaux. Des projets structurants, à la fois pour la ville des Abymes mais aussi dans le cadre de l'implantation du futur CHU et de son campus santé pour la Guadeloupe. 

Pour Eric Jalton, maire des Abymes et président de Cap Excellence: "Il faut mutualiser les efforts, c'est important. Il faut aussi que les institutions majeures soient présentes à nos côtés, c'est le cas de la Région ou du Département. C'est un chantier qui  préfigure des centaines de milliers d'euros de travaux. Donc cela signifie, de la commande publique, de l'emploi, de la croissance...etc."

La Région s'engage à hauteur d'un peu plus de 60 millions d'euros dans les travaux routiers. Ary Chalus, président de Région: " Nous confirmons notre apport pour ce projet. Ce qui est important c'est d'accélérer la première phase des travaux. Nous en avons profité aussi pour présenter un projet qui nous tient à cœur, le projet du campus universitaire, un projet phare de la région. Il faut qu'on soit capable de tenir le calendrier pour l'ensemble des chantiers."