La Guadeloupe et la Martinique ce n'est pas en France ? Le lapsus du candidat Poisson

Par • Mis à jour le 18/11/2016 - 22:39

Jean-Frédéric Poisson a commis un impair sur la Martinique et la Guadeloupe au cours du débat des candidats de la droite et du centre jeudi 17 novembre 2016. Une erreur remarquée par Nathalie Kosciusko-Morizet et même par le community manager du candidat, quelque peu embarrassé ...

    La Guadeloupe et la Martinique ce n'est pas en France ? Le lapsus du candidat Poisson
Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire de la droite et du centre a dû le remarquer lors de son passage dans notre département en octobre 2016 : les collégiens guadeloupéens sont vêtus d'un tee-shirt aborant le logo de leur établissement scolaire.

Une observation qu'il n'a pas manqué de ressortir lors de l'utime débat du 17 novembre 2016.

"Je constate que le port de l’uniforme pour les enfants de Martinique et de Guadeloupe qui sortent des écoles fonctionne très bien, donc si ça marche très bien en Martinique et en Guadeloupe il n’y a pas de raison que ça ne (marche) pas en France", a estimé M. Poisson.

C'est la seule allusion à l'Outre-mer qui a été faite au cours de ce débat. Avec cette jolie intention, Jean-Frédéric Poisson aurait pu s'attirer la sympathie des téléspectateurs ultramarins ou du moins leur attention.

Au lieu de ça, cette phrase lui a valu un "bad buzz" et un petit recadrage de sa voisine de pupitre, Nathalie Kosciusko-Morizet. "Tu as l'air de dire que la Guadeloupe et la Martinique ce n'est pas en France", a-t-elle lâché.

Même après cette remarque de NKM, le candidat n'a pas tilté sur l'erreur commise. Heureusement, son community manager a été beaucoup plus fin en remplaçant en direct le mot "France" par "Métropole" sur Twitter.

Alors bourde ou lapsus ? Sur son compte Twitter, Pierre Kanuty, le conseiller général d'île de France a répondu à cette question avec humour.

Tous les écoliers ne portent pas l'uniforme en #Martinique et en #Guadeloupe, par contre ils aiment le blaff de poisson. #PrimaireLeDebat

— Pierre Kanuty (@PierreKanuty) 17 novembre 2016


Anaëlle Edom
@anaellee_rci