"Etre maire, c'est l'enfer " pour Aramis Arbau

Par Olivia Losbar et Rinsy Xieng 29/06/2020 - 16:55
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Après l'annonce de sa défaite ce dimanche soir, Aramis Arbau a salué la victoire de son adversaire, Jules Otto. Le maire sortant de Vieux-Habitants a annoncé son retrait de la vie politique.

    "Etre maire, c'est l'enfer " pour Aramis Arbau
Image réseaux sociaux Aramis Arbau

Ce dimanche soir, le couperet est rapidement tombé à Vieux-Habitants, Jules Otto remporte la mairie de Vieux-Habitants avec 2720 voix soit 54,66%, devant Aramis Arbau qui obtient 2256 voix soit 45,34%.

Le maire sortant qui était en ballotage défavorable à l'issue du premier tour a finalement plié face au candidat socialiste. Interrogé juste après l'annonce des résultats ce dimanche soir, Aramis Arbau a salué la victoire de son adversaire et se dit prêt à l'aider pour la transition. Amer, le maire sortant a toutefois expliqué que cette défaite le soulage d'un poids. "Etre maire, c'est l'enfer" a confié Aramis Arbau.

Il a annoncé qu'à l'issue de la cérémonie d'investiture du nouveau maire et de ses adjoints dans une semaine, il mettrait fin à sa carrière politique. 

 

Tags