Un nouveau comptable mis en cause par la CRC

Par • Mis à jour le 09/12/2016 - 23:24

Les magistrats de la Chambre régionale des comptes se sont penchés sur les finances de Goyave pour les exercices 2010 à 2013. Le comptable public de l'époque a été épinglé pour des titres de recettes non recouvrés de plus 240 000 euros au préjudice de la commune.

    Un nouveau comptable mis en cause par la CRC
La Chambre régionale des comptes a délivré, jeudi 8 décembre 2016, ses conclusions sur les comptes de Goyave pour la période 2010-2013.

La responsabilité du comptable public de l'époque est engagée pour des restes à recouvrer d'un montant de 243 014,85 euros.

EDF, le SIAEAG et la SEMAG figurent parmi les principaux débiteurs pour des montants datant des années 2007 et 2008. Ce qui représente tout de même plus de 195 000 euros.

Le comptable public a manqué à ses obligations. Sa responsabilité personnelle et pécuniaire est à ce titre engagée.

Autres charges à l'encontre du comptable de Goyave, elles concernent des dépenses d'un montant de 7 791, 60 euros, irrégulièrement payées.

Ces dernières ont été assimilées à des frais de déplacement du maire de la commune et de son directeur de cabinet en avril 2013.

Anaëlle Edom avec Alexandre Giraud