Radar incendié : 9 mois de prison avec sursis pour Keros-N

Par 14/09/2021 - 18:00 • Mis à jour le 14/09/2021 - 17:57

Le chanteur Keros-N était convoqué à la barre correctionnelle ce mardi pour l’incendie d’un radar, à Baie-Mahault à la fin du mois d’aout. Le procureur a requis 3 ans de prison dont 1 ferme. Mais le tribunal a finalement prononcé à l’encontre de l’artiste, 9 mois avec sursis, des amendes et une obligation de suivre un stage de citoyenneté. Le préjudice matériel sera débattu ultérieurement devant la chambre civile.

    Radar incendié : 9 mois de prison avec sursis pour Keros-N

Le chanteur Keros-N de son vrai nom Sébastien Lurel, comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel, poursuivi pour l'incendie d'un radar à Baie-Mahault dans la nuit du 21 au 22 aout dernier. Le ministère public, qui en a profité pour rappeler les mauvais chiffres de la sécurité routière, +15% de décès depuis 2020, avait requis 3 ans de prison dont 2 assortis d'un sursis probatoire contre Keros-N.

Contre sa compagne, un an avec sursis probatoire. Mais les juges ont été plus cléments, et ont finalement prononcé contre le chanteur, 9 mois avec sursis, sa compagne écope de 3 mois avec sursis aussi. Avec de fortes amendes et l’obligation de suivre tous les deux un stage de citoyenneté. Les dommages et intérêt seront débattus ultérieurement. 

Tags