Marie-Paule Bénélus-Romana prévenue de diffamation

Par 27/11/2015 - 15:09 • Mis à jour le 27/11/2015 - 15:09

Marie-Paule Bénélus-Romana, la directrice générale de la SEMSAMAR a fait l’objet d’une citation directe, jeudi, au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Elle aurait en interne tenu des propos diffamatoires envers un cabinet comptable. Délibéré de l'affaire le 7 janvier 2016.

    Marie-Paule Bénélus-Romana prévenue de diffamation
La directrice générale de la SEMSAMAR, Marie-Paule Bénélus-Romana a fait l’objet d’une citation de la part d’un cabinet comptable. En mars 2015, Marie-Paule Bénélus-Romana aurait tenu des propos diffamatoires envers ce cabinet. Et ce, dans lettre destinée au conseil d’administration. "Paiements indus, dépôt de plainte à l'encontre du cabinet suivi de représailles médiatisées" .

Ce sont les propos qu'aurait tenu la directrice. La partie civile a donc demandé 50 000 euros de dommage et d’intérêts. Maître charles François du barreau de Paris a parlé de "Marie-Antoinette des Caraïbes" qui n'accepte pas qu'on lui dise non. Un litige qui aurait pour origine une mésentente concernant des "pratiques comptables". L’intéressée n’était pas présente au tribunal mais représentée par son avocat maître Payen.

Pour la défense, il ne s’agit pas d’une demande en Justice mais d'un acte de "vengeance suite à une discorde" entre Marie-Paule Bénélus Romana et l’expert. Le parquet s'est rapporté à l'avis du tribunal. La décision a été mise en délibéré au 7 janvier prochain.

Rinsy Xieng