FUSILLADES DE PARIS : De nombreux soutiens affluent de Guadeloupe

Par 14/11/2015 - 17:24 • Mis à jour le 14/11/2015 - 17:24

De nombreux messages de soutien se succèdent à la suite des attentats qui ont eu lieu hier à Paris. Des actes depuis revendiqués pas l’organisation terroriste Daesh. Les « décideurs » guadeloupéens apportent eux aussi leur aide et leur réconfort.

    FUSILLADES DE PARIS : De nombreux soutiens affluent de Guadeloupe
Le président de région Victorin Lurel condamne fermement les attentats commis dans la capitale et invite l’ensemble des élus à se joindre à la population Guadeloupéenne pour une marche silencieuse mercredi dans les rues de Pointe-à-Pitre: ''Le président de région, député et ancien ministre se dit bouleversé par le très lourd bilan des attentats commis à Paris, en plein cœur de la capitale et condamne fermement ces actes horribles. La Guadeloupe ne peut rester insensible à ces scènes de guerre insoutenables et à cette violence inqualifiable. C’est la Nation toute entière qui est frappée dans sa chair, dans son peuple et dans sa diversité. Face à une telle barbarie, le pays doit afficher son unité, refuser de céder à la terreur, dire non à l'obscurantisme, aux atteintes de toutes sortes à nos libertés fondamentales et réaffirmer avec force les valeurs de la République'' a déclaré l’exécutif régional. C’est en cela que le président de région invite l’ensemble des élus, présidents d’exécutifs, parlementaires, maires, conseillers régionaux et généraux, et la population Guadeloupéenne à prendre part à une grande marche silencieuse, qui pourrait être organisée le mercredi 18 novembre dans les rues de Pointe-à-Pitre, avec un passage devant la sous-préfecture, symbole de l’autorité de l’Etat dans la ville centre. Le président de région confirme enfin l’annulation de toutes les manifestations initialement programmées par le conseil régional ce week-end et recommande à tous les partis d’observer une trêve des réunions politiques publiques dans le cadre de la campagne des régionales.''

La Présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe, Josette BOREL-LINCERTIN, fait part de sa très grande peine après les attentats perpétrés à Paris et à Saint-Denis: "C'est tout la France, de l'Hexagone aux outre-mer, qui une nouvelle fois est plongé dans l'effroi. Depuis la Guadeloupe, nous devons exprimer toute notre compassion et toute notre solidarité envers celles et ceux qui ont vécu cette terrible nuit. C'est notre unité qui est encore mise à l'épreuve. Le Conseil départemental annule l'ensemble des manifestations prévues ce week-end et annonce la fermeture de l'ensemble des sites départementaux ouverts au public ce samedi (forts, bibliothèques, médiathèques)".

Le Député-Maire Ary CHALUS a exprimé dès hier soir sur sa page Facebook ''son effroi et son d’indignation face aux terribles événements de Paris. Mes pensées vont vers les victimes, leurs proches mais aussi les fonctionnaires de police et de secours. C’est la Nation entière qui est touchée, nous devons nous montrer unis et solidaires face à l’obscurantisme et ces actes inqualifiables.''

Laurent Bernier secrétaire départemental des "Républicains" et tête de la liste Guadeloupe Solidaire ''Au regard des attentats perpétrés sur le sol Français, décide de suspendre sa campagne électorale. En effet, le chef de l'Etat a décrété l'état d'urgence, c'est dire que la situation est très grave et appelle à l'union nationale. L'ensemble des colistiers très émus, épris de compassion et d'empathie veulent montrer leur solidarité envers tous leurs compatriotes tombés sous les balles des bourreaux sanguinaires. Laurent Bernier tient à présenter à toutes les familles meurtries qui ont perdu un des leurs ses condoléances attristées.' Face à ses attaques terroristes d'une gravité exceptionnelle nous devons nous liguer contre la barbarie.''


Le président de Cap Excellence par ailleurs député-maire des Abymes, Eric Jalton: ‘’Je suis consterné par l’horrible massacre de plusieurs dizaines de civils innocents perpétré à Paris ce vendredi 13 Novembre par des fanatiques religieux de DAESH. Mes Premières pensées vont aux familles endeuillées des victimes à qui je présente mes sincères condoléances et l’expression de toute ma compassion. Je condamne avec la plus extrême fermeté cet acte de barbarie sans précédent d’une sauvagerie inimaginable.’’

La maire de Sainte-Rose, Claudine Bajazet: ''Je dénonce avec fermeté les actes de terrorisme perpétrés dans la capitale française ce vendredi 13 novembre 2015 faisant plus de 120 morts et des dizaines de blessés.Mes premières pensées vont naturellement aux familles des victimes plongées dans le deuil, mais également à toutes ces personnes qui ont été témoins de ces barbaries et qui n’oublieront jamais. Le pays doit rester uni autour du Gouvernement qui tirera les conséquences de ces violentes attaques, pour adapter sa stratégie en matière de sécurité, réagir de manière mesurée et surtout défendre notre premier droit inaliénable, la liberté. La solidarité nationale doit s’installer sur l’ensemble du territoire et en outremer en priant pour que ce drame ne se reproduise jamais et sous quelque forme que ce soit.''

La réaction de Mélina SEYMOUR, Présidente d'Ambition Guadeloupe ''L'année 2015 a débuté avec un attentat et se termine de la même manière sous les explosifs, les bals, les cris, les larmes et la douleur. Que nous vivions en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à La Réunion...ou en France hexagonale, nous sommes évidemment tous concernés par cette sauvagerie qui laisse derrière elle, pertes humaines et peines. Toute l'équipe du OUI A LA GUADELOUPE se joint à moi pour adresser nos condoléances à toutes les familles des victimes. Nous sommes en deuil au même titre que l'ensemble du peuple français. Nous avons une pensée particulière pour les Guadeloupéens, Martiniquais, Guyanais, Réunionnais qui seraient peut-être touchés par ce drame. Le terrorisme et tous les actes de barbaries commis ces dernières années ne doivent pas faire reculer la Liberté et cette grande nation qu'est la France. A tous, unissons toutes les graines d'Amour que nous possédons en nous, pour bâtir un monde de paix."