Départementales 2021 : que faut-il retenir de ce second tour ?

Par 28/06/2021 - 13:26 • Mis à jour le 28/06/2021 - 13:23

Les urnes ont livré leur verdict. Au terme de deux tours de scrutin. On connaît désormais les 42 élus de la future composition de l'Assemblée Départementale qui vont siéger pour les 7 années à venir au sein de l'hémicycle. 21 femmes et 21 hommes dont 2/3 sont de nouveaux conseillers. 

    Départementales 2021 : que faut-il retenir de ce second tour ?

Le 2e tour des élections départementales est à peine terminé que l'on parle déjà d'un 3e tour voir d'un 4e et même, peut-être d'un 5e. Autant dire que les erreurs constatées lors du 1er tour de scrutin du dimanche 20 juin dans 3 cantons : 1 des Abymes et 2 de Baie-Mahault, qui ont conduit à élire 3 binômes sont dans toutes les têtes.

Ce dimanche, ils ont été 36 à obtenir gain de cause. 18 binômes qui n'avaient plus besoin de réunir à la fois 50% des suffrages exprimés et 25% des inscrits. Il suffisait d'une seule et simple petite voix d'avance sur le binôme adverse pour l'emporter.

Aucune difficulté à Sainte-Rose 2 pour le duo BARON-AMIREILLE.

Mais là où la sensation est tombée, c'est dans le canton 3 des Abymes où le binôme comprenant la Présidente sortante du Conseil Départemental, Josette BOREL-LINCERTIN accompagnée de William SURDIN, soutenu par la Fédération du Parti Socialiste et la Frappe, a été sorti par le couple Louis GALANTINE-Marylène ADHEL.  Un véritable coup de tonnerre transformé en coup de massue tant la surprise était grande. Une défaite qui a plus qu'une résonance chiffrée et qui sonne comme un symbole rempli de messages et de significations.

Ailleurs, on retiendra le binôme le mieux élu avec une opposition, celui de Capesterre Belle-Eau avec Jean-Philippe COURTOIS-Danielle France-Lyse MINATCHY : 79,88% de suffrages exprimés.

Le moins bien élu, mais élu tout de même, et c'est l'essentiel, celui de Marie-Galante avec Maritz ETZOL-Jean-Claude MAES : 51,60%

Le 3e tour s'annonce dans 3 jours. Jeudi, on élira le Président, les vice présidents et les commissions. Certains postulants à la tête de l'assemblée se sont soit fait connaître, soit positionnés, soit annoncés. Les noms de Guy LOSBAR, Jocelyn SAPOTILLE et Elie CALIFER sont sortis de différents chapeaux.

Le GUSR, grand vainqueur de ces élections

Le GUSR est sorti grand vainqueur de ces départementales et il peut aujourd'hui se prévaloir de pouvoir rassembler 24 voir 26 des 42 élus de la future assemblée. Si cette tendance se confirme, on va vers un seul tour de scrutin jeudi. Surtout si au niveau des postulants opposés à cette prise de pouvoir on n'arrive pas à faire bloc.

Quid de l'après 12 juillet ?

Mais qu'en sera t-il après car le 12 juillet le Tribunal Administratif de Basse-Terre devra se prononcer sur le défèrement préfectoral concernant les élections des 3 binômes litigieux. Au terme de ce 4e épisode, que sera t-il décidé si, comme toute vraisemblance, les scrutin du 20 juin de ces 3 cantons sont annulés ?

On devrait logiquement procéder à de nouvelles élections tant à Abymes 1 qu'aux 2 cantons de Baie-Mahault.

Ce nouveau processus va t-il entrainer l'annulation des élections de ce jeudi ? On le voit, la bataille procédurale juridique risque d'arbitrer la bataille politique qui est peut-être loin d'être achevée.

Tags