Pourquoi l'école Raphael Jolivière était-elle encore ouverte ?

Par • Mis à jour le 18/03/2019 - 07:48

L’école est considérée par les autorités comme étant un établissement dangereux dont le niveau minimum de sécurité n’est pas respecté. Un rapport datant de 2017 faisait déjà mention de la sécurité défaillante au sein de l'établissement.

    Pourquoi l'école Raphael Jolivière était-elle encore ouverte ?

C’est l’inquiétude qui règne ce lundi matin encore au sein de la communauté scolaire de l’école Raphael Jolivière de Pointe à Pitre. L'établissement est actuellement fermé.

L’école est considérée par les autorités comme étant un établissement dangereux dont le niveau minimum de sécurité n’est pas respecté. Ce sont les conclusions rendues en 2017 par la commission d’arrondissement de la Grande-Terre pour la sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public. Un document adressé au maire de Pointe-à-Pitre le 30 janvier 2017 qui proposait des prescriptions urgentes.

Dans ce document, la commission proposait entre autres, la vérification du désenfumage, les travaux pour rendre étanches les portes des escaliers encloisonnés et les maintenir fermées ou encore de souscrire un contrat de maintenance avec un technicien compétent.

Par ailleurs, les conclusions faisaient mention des défauts de l’installation électrique et demandaient de prendre les mesures nécessaires pour éviter les infiltrations d’eau dans les néons et les tableaux électriques. Un rapport qui a de quoi interpeller au regard de la situation actuelle de l’établissement actuellement fermé.

Aujourd’hui, la communauté scolaire s’interroge sur le sort qui lui sera réservé.