"Week-end Art" à Jarry, un coup porté à l'attractivité de Basse-Terre ?

Par • Mis à jour le 13/12/2016 - 17:46

La manifestation "Week-end Art" qui s'est déroulée à Jarry les 10 et 11 décembre 2016 n'a pas fait que des heureux. Dominique Virassamy, le président du Sneg regrette qu'elle ait eu lieu à Baie-Malhault alors qu'elle est habituellement organisée à Basse-Terre. Pour lui, il s'agit d'un couporté à l'attractivité culturelle et économique de la ville.

    "Week-end Art" à Jarry, un coup porté à l'attractivité de Basse-Terre ?
La manifestation "Week-end Art", organisée les 10 et 11 décembre 2016 a eu un succès flamboyant. Plusieurs centaines de visiteurs se sont rendus au Parc d'activités de Jarry (Baie-Mahault).

Toutefois, cet événement qui a pour ambition de "présenter la plus belle vitrine des artisans et des talents guadeloupéens dans différents domaines" n'a pas fait que des heureux.

Dominique Virassamy, le président du SNEG regrette que la manifestation habituellement organisée dans la ville de Basse-Terre ait eu lieu à Jarry (Baie-Mahault) cette année.

Selon lui, c'est un coup porté à l'attractivité économique et culturelle de Basse-Terre. Il a donc interpellé à ce sujet le président de la Chambre de métiers et de l'artisanat,Franck Lasserre, la maire de Basse-Terre, Marie-Luce Penchard et le président de région, Ary Chalus.

En rappelant, à ce dernier ses propos sur l'équilibre du territoire guadeloupéen. "Monsieur Ary Chalus(...) a dit plusieurs fois qu'il faut garder un équilibre de la Guadeloupe. En délocalisant un tel événement qui faisait le bonheur des Basse-terriens à Jarry est-ce un équilibre ? Nous risquons d'avoir à Jarry un Noël Kakado, un Terre de Blues (...) Il y a des événements qui se passent dans lieu très précis il faut que ces événements restent sur leur territoire".

Et vous, partagez-vous l'avis de Dominique Virassamy ? Avez-vous l'impression que les événements culturelles et économiques sont décentralisés à Jarry ces derniers temps ? Selon vous, la tenue des manifestations est-elle bien répartie sur tout le territoire ? Nous attendons vos commentaires.


Anaëlle Edom avec Warren Chingan