Telecom : les derniers chiffres de l'ARCEP pour les DOM

Par • Mis à jour le 15/06/2018 - 06:21

Le réseau 4G rencontre un franc succès dans les départements d’Outremer. C’est ce qui ressort du dernier rapport de l’ARCEP qui vient de publier son observatoire des marchés de communication électroniques dans les DOM pour l’année 2017. Les territoires ultramarins où les chiffres du volume de données consommées explosent, avec une augmentation de plus de 140% sur un an.

    Telecom : les derniers chiffres de l'ARCEP pour les DOM

En 2017, plus de 700 000 cartes utilisent les réseaux 4G dans les département d’outremer, un an après l’ouverture commerciale de la 4G, une adoption plus rapide qu’en métropole (ce taux avait été atteint en un peu plus de 18 mois) en raison de l’équipement de la population en terminaux compatibles et des déploiements déjà réalisés. Avec l’ouverture de la 4G dans les DOM, c’est l’explosion de la consommation de trafic de données (+142% en un an) dans tous les départements. Près de la moitié du trafic est consommé par les clients 4G. La consommation mensuelle moyenne s’élève à 1 Go par mois et par carte. La 4G représente 45% du trafic de données dans les DOM.

La mort annoncée du SMS ?

L’utilisation des SMS (4 milliards de messages en 2017) diminue de 10%, après déjà trois années de baisse (entre -3% et -5% par an). Le recul de la consommation se poursuit en Martinique, Guadeloupe et Guyane avec des chutes jusqu’à -30% alors même que la consommation est faible dans ces départements. Pour la troisième année consécutive, le nombre d’accès internet à haut et très haut débit s’accroît d’environ 20 000 en un an, soit un total de 642 000 abonnements. Le revenu réalisé par les opérateurs dans les départements d’outremer s’élève à 1,1 milliard d’euros HT en 2017, en baisse de 4,9% sur un an