Les commerces des grandes surfaces déplorent un manque de cohérence dans les restrictions

Par 24/02/2021 - 10:47
01/01/2020 - 00:00

Après l'annonce préfectorale de fermeture des galeries des grands centres commerciaux à compter du 1er mars, les professionnels s'insurgent de cette décision incompréhensible, selon eux. Les autorités espèrent ainsi limiter la propagation virale.

    Les commerces des grandes surfaces déplorent un manque de cohérence dans les restrictions

La disposition était déjà en vigueur au niveau national, elle le sera désormais en Guadeloupe. Les galeries des espaces commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés vont fermer le 1er mars pour limiter le risque de propagation, alors que les chiffres de l'épidémie traduisent une augmentation régulière des cas de Covid-19 depuis plusieurs semaines. Au dernier relevé de l'ARS et de la Préfecture, 166 personnes ont été contaminées la semaine dernière, contre 137 la précédente.

Les commerçants de Destreland et Milenis devront donc baisser le rideau après l'instauration de cette restriction, prise pour limiter le brassage de population. S'il se réjouit de voir que d'autres artères comme la rue Frébault resteront ouvertes, Victor Venutolo, président de l'association des commerçants de Destreland, a déploré sur RCI un deux poids, deux mesures incompréhensible. Il a par ailleurs regretté un manque de soutien des autorités. 

Tags