Des analyses et solutions pour protéger nos écosystèmes marins

Par 04/07/2023 - 14:59

Ces 4 et 5 juillet se tient le symposium Life Adapt’Island au Gosier. Ce congrès scientifique porte sur les récifs coralliens et les mangroves qui se dégradent progressivement sur nos territoires.

    Des analyses et solutions pour protéger nos écosystèmes marins
Photos : Cécile Loïal

Le changement climatique a déjà des impacts sur notre territoire, notamment sur les récifs coralliens, les mangroves et les herbiers marins qui se dégradent progressivement. Le symposium Life Adapt’Island réunit aujourd’hui et demain des chercheurs internationaux et des gestionnaires d’espaces. Ensemble, ils partagent et analysent des solutions fondées sur la nature qui permettraient de protéger ces écosystèmes. 

Des opérations en cours

Pour restaurer nos récifs, une expérimentation est menée dans le petit-cul-de-sac marin. Il s’agit d’élever dans des fermes deux espèces de coraux, puis de les transplanter là où ils sont en train de disparaître. 

Lou Frotté, chargée de mission en milieux marins au Grand Port Maritime de la Guadeloupe :

Sur les premières opérations, on a eu de forts taux de mortalité, notamment à cause de cette prédation, parce que les sites qui ont été retenus finalement hébergeaient, dans les anfractuosités, de nombreux prédateurs, donc ces espèces de vers de feu et d'escargot.

Ces opérations ont-elles été fructueuses ? Selon la spécialiste, « les taux de succès qu'on a sur plusieurs années sont très faibles par rapport aux effets mis en œuvre. Cela va être de l'ordre de 1 à 3% de survie. Mais ce qui reste des taux qui sont aussi retrouvés, notamment en République dominicaine, par d'autres instituts qui pratiquent des opérations similaires sur leur territoire. Il y a une multitude de pressions qui sont présentes, liées à la qualité des eaux notamment ».

Lou Frotté explique que dans l’idéal, il faudrait agir sur ces différentes pressions pour avoir des taux de survie supérieurs et avoir un succès de ce type d'opération.

Un projet à long terme

symposium

Toutes actions confondues, le projet Life Adapt’Island est financé à hauteur de 4,5 millions d’euros grâce au Fonds européen et à la participation du Grand Port Maritime de Guadeloupe. Sa directrice de l’aménagement, Sita Narayanan fait un point d’étape sur l’ensemble des actions menées sur une quinzaine de sites. 

On a déjà dépassé la moitié du projet. Les actions de restauration ont déjà bien commencé. Les transplantations de coraux ont déjà eu lieu dans le petit-cul-de-sac marin, notamment. Concernant la mangrove, c'est uniquement sur la zone de Jarry où il y a eu, pour le moment, des restaurations, mais d'autres zones sont déjà identifiées.

Des projets de restaurations complètes sont également programmés pour la fin du projet fixé à l’année prochaine sur des sites identifiés et pour lesquels le Grand Port Maritime s'est aussi engagé à suivre l'évolution sur plusieurs dizaines d'années.

Tags

À lire également