Le lundi de Pentecôte est en principe une journée de solidarité

Par 29/05/2023 - 08:06

Ce lundi de Pentecôte (29 mai), certains salariés travailleront. D’autres en revanche seront au repos. Depuis 2004, le lundi de Pentecôte est une "journée de solidarité" à destination des personnes âgées et dépendantes. Elle s'applique au cas par cas selon les entreprises, ce qui représente un vrai casse-tête encore aujourd’hui.

    Le lundi de Pentecôte est en principe une journée de solidarité
Image d'illustration

À l’origine la Pentecôte est une fête religieuse. Pour les chrétiens, elle permet de commémorer la descente de l’Esprit-Saint parmi les apôtres.

Il a fallu attendre le 8 mars 1886 pour que le lundi de Pentecôte soit officiellement déclaré férié en France.

Depuis, les choses ont évolué et en 2004, un an après la canicule qui a tué plus de 19 000 personnes, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin décide de supprimer le caractère férié de cette journée. Le ministre transforme alors le lundi de Pentecôte en journée de solidarité en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées. Très inégalement appliquée, en 2008, la donne change à nouveau.

3 milliards d’euros attendus cette année

Le lundi de Pentecôte redevient férié, mais le principe de travailler l'équivalent d'une journée, sans être rémunéré, est maintenu. Depuis, c'est donc aux entreprises de choisir, quand elles mettent en place ce dispositif, ces 7 heures de travail peuvent être données à un autre moment de l'année ou sous forme de RTTAujourd’hui, le lundi de Pentecôte est théoriquement une journée de travail comme les autres. Cette année, près de 3 milliards d'euros sont attendus grâce à cette journée de solidarité.

Tags

À lire également