Mission de sécurisation en Haïti : ça coince pour le Kénya

Par 13/10/2023 - 09:00

Alors que le conseil de sécurité des Nations-Unies a enfin donné son feu vert la semaine dernière pour l’envoi d’une mission multinationale menée par le Kenya, un tribunal kényan a temporairement suspendu le projet gouvernemental… Clara Vincent…

    Mission de sécurisation en Haïti : ça coince pour le Kénya
Haïti

C’est un nouvel obstacle dans le déploiement d’une mission de sécurisation de l’ONU en Haïti. Le tribunal kényan a en effet émis une ordonnance conservatoire suspendant le déploiement de 1 000 policiers en Haïti ou dans tout autre pays jusqu’au 24 octobre prochain…

Le juge a estimé que la requête déposée par l’opposition soulevait « des questions importantes pour le pays et l’intérêt du public qui requièrent d’être examinées en urgence ».

Les opposants à cette mission dénoncent en effet la volonté de déployer des policiers à l’étranger alors même que Kenya peine à lutter contre l’insécurité à l’intérieur de ses frontières.

Rétablir l'ordre

Ils soulignent également l’histoire des interventions étrangères en Haïti qui montre selon eux que les policiers kényans pourraient y être perçus comme une force d’ingérence.

En juillet dernier, le Kenya s’était dit prêt à envoyer 1 000 policiers en Haïti en proie à la violence des gangs.

Objectif : aider le gouvernement à rétablir l’ordre et à créer les conditions nécessaires à l’organisation d’élections qui ne se sont pas tenues depuis 2016.

Une offre qui avait alors été saluée par les États-Unis et d’autres pays, réticents à envoyer leurs propres troupes sur place.


Tags