En Haïti, un chef et des membres de gangs abattus par la police

Par 28/02/2024 - 05:00

L’insécurité est toujours aussi grandissante en Haïti. Plusieurs présumés bandits, dont le chef de gang installé la semaine dernière à Fonds cheval dans la commune de Mirebalais, ont été tués ce lundi 26 février dans des affrontements avec la police.

    En Haïti, un chef et des membres de gangs abattus par la police
Police haïti. Photo archives

À Port-au-Prince, quatre membres présumés du gang de Village de Dieu ont été abattus lors d’échanges de tirs avec la police, à Fort Saint Clair. Deux agents de l’UDMO (Unité départementale de maintien de l'ordre) ont été blessés légèrement dans le cadre de cette opération.

De fortes détonations ont été entendues pendant la journée au centre-ville particulièrement à Portail Léogâne.

Kenkenn Richard alias « Chochonèt », présenté comme membre du gang opérant à Mariani, a été abattu dimanche soir par le commissaire du gouvernement Jean Ernest Muscadin.

Série d'arrestations

Le même soir, deux présumés bandits ont été arrêtés lors d’une opération menée sur le boulevard Quatre-Chemins par le parquet des Cayes.

Valdimir Exali et Nono Délice ont été appréhendés en possession d’un pistolet.

Parallèlement, le commissaire du gouvernent a présenté plusieurs individus armés arrêtés ces derniers jours. Certains d’entre eux sont accusés de vol à main armée et assassinat.  

Tags

À lire également