À Cuba, les coupures de courant exaspèrent la population

Par 23/07/2022 - 13:45

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a demandé vendredi "compréhension" et "patience" en prenant acte de manifestations dans plusieurs localités contre des coupures d'électricité sur l'île, expliquant qu'il n'existait pas de solution "immédiate".

    À Cuba, les coupures de courant exaspèrent la population

"Il y a des personnes qui, pour exprimer leur malaise et leur incompréhension, qui sont légitimes parce qu'elles sont en train de vivre une situation difficile, tapent sur des casseroles, crient des slogans contre les dirigeants", a déclaré le président lors d'une session ordinaire de l'Assemblée nationale consacrée à "la situation extrêmement complexe" traversée par Cuba en matière de production d'électricité.

"Certains saisissent cette occasion pour dire des slogans contre la révolution" et "d'autres participent à des actes de vandalisme et lancent des pierres, brisent des vitres", a-t-il poursuivi.

"Ceux qui agissent de cette manière (...) répondent aux attentes de ceux qui souhaitent la contre-révolution et à ce que souhaitent ceux qui nous maintiennent sous blocus", a ajouté M. Diaz-Canel, faisant une allusion directe aux Etats-Unis.

Des dizaines d'habitants de Los Palacios, une localité de l'ouest de Cuba, ont manifesté mi-juillet en tapant sur des casseroles pour protester contre une coupure d'électricité -- une mobilisation inhabituelle sur l'île--, avaient indiqué alors les autorités locales. Des vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux montrant cette colère.

Selon des médias indépendants, des protestations similaires se sont déroulées cette semaine à Jagüey Grande (ouest), et dans le centre à Sagua la Grande et Caibarien.

Cuba est confronté depuis le mois de mai à des difficultés d'approvisionnement électrique, et des délestages ont lieu quotidiennement. Plusieurs centrales électriques sont en panne ou en maintenance.

"Nous demandons au peuple de la compréhension", a plaidé vendredi le président cubain, affirmant que le pays disposait actuellement d'une "capacité de production électrique inférieure" à la demande, qui a atteint un niveau "record" à cause de la chaleur de ces derniers jours.

L'île traverse sa pire crise économique en trente ans, avec des pénuries croissantes de nourriture, de médicaments et de carburant.

Les manifestations de mécontentement à l'égard des autorités sont très rares à Cuba et plus encore depuis les protestations historiques des 11 et 12 juillet 2021 où des milliers de Cubains étaient descendus dans la rue aux cris de "Nous avons faim", "Liberté".

Près de 500 personnes --sur 700 poursuivies-- ont déjà été condamnées pour leur participation aux manifestations, parfois jusqu'à 25 ans de prison, selon l'ONG Cubalex basée à Miami.

Tags