Tour des yoles 2022 : Trinité - Sainte-Pierre, la longue traversée

Par 03/08/2022 - 06:00 • Mis à jour le 29/07/2022 - 16:06

La capacité de récupération des équipages est mise à l'épreuve ce mercredi avec la troisième étape entre Trinité et Saint-Pierre au lendemain du passage de la Caravelle.

    Tour des yoles 2022 : Trinité - Sainte-Pierre, la longue traversée

Le marathon du tour. La troisième étape du tour de Martinique des yoles rondes conduit la flottille de Trinité à Saint-Pierre. Il s'agit pour les équipages de contourner le nord de la Martinique avec le passage redouté dans le canal de la Dominique puis la descente vers Saint-Pierre.

Le départ sera d'ailleurs donné plus tôt qu'à l'accoutumé. Les yoles seront à l'eau dès 9 heures. Après avoir quitté la plage des Raisiniers, les embarcations devront obligatoirement passer entre la terre et l'îlet Saint-Aubin en arrivant à Sainte-Marie.

Il s'agit ensuite de naviguer sur le long de la façade maritime de Martinique la plus exposée au vent et à la mer océanique. Après le Macouba, se présente alors un choix : longer la côte jusqu'à Grand Rivière ou s'aventurer dans le remuant canal de la Dominique. Quoiqu'il en soit, il faudra revenir coller la terre puisqu'au Prêcheur, le passage est obligatoire entre la terre et la Perle.

Désormais en mer des Caraïbes, les équipages devront désormais surveiller les rafales venues de la montagne Pelée. Pas question de rentrer immédiatement à Saint-Pierre puisqu'un bouée est à virer à bâbord face au bourg avant d'aller enfin couper la ligne.

Le parcours

TDY 3e étape.png
La troisième étape du tour de Martinique des yoles rondes.

Les enjeux

La gestion de la fatigue sera primordiale car si cette étape arrive tôt dans le calendrier du tour, elle n'en demeure pas moins éprouvante physiquement. Les organismes seront mis à rude épreuve et il faudra tout faire pour conserver le maximum de lucidité pour effectuer le dépassement de voile après le passage de Grand Rivière.

Au classement général, deux stratégies pourraient émerger chez les leaders. Soit une prise de risque accrue pour faire l'écart très tôt dans le tour et gérer la descente de la côte Caraïbe, soit la gestion des hommes 

Tags