Le CMT officialise sa nouvelle identité visuelle

Par • Mis à jour le 06/12/2016 - 17:36

Le Comité Martiniquais du Tourisme a officialisé lundi (5 décembre 2016) l'utilisation de son nouveau logo. Une présentation à la presse au grand public qui intervient après un an d'utilisation. Il s'agit d'installer ce M garni d'une fleur dans l'espace public et dans l'inconscient collectif de la population.

    Le CMT officialise sa nouvelle identité visuelle
Présenté aux professionnels du tourisme en octobre 2015 par la précédente équipe à la tête du CMT, cette nouvelle marque entre enfin dans l'espace public.

"Nous avons consulté les professionnels avant. Une fois qu'ils ont consulté le logo, ils étaient très contents. C'est un logo qui est très bien parce qu'on peut le décliner en plusieurs couleurs selon les activités (plongée, nature, évènement, carnaval). Aujourd'hui, ils sont demandeurs. Ils veulent pouvoir commencer à décliner le logo sur leurs prospectus. Nous voulons les inciter à mettre le logo dans leur publicité. Parce que à un moment, une marque elle est repérée. Quand les gens verront le M sur des images de plongées par exemple ça fera tilt dans leur tête et ils se diront "Tient c'est en Martinique qu'on peut voir ça"", précise Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme.

L'objectif du CMT est de convaincre la population et de faire rentrer ce logo et la marque M dans l'inconscient collectif. Au delà la marque, la compagne "La Martinique, elle vous M" vis à impliquer les Martiniquais dans l'activité touristique.

"Il y a une réelle demande de cet échange. Nous sommes un peuple chaleureux, pétillants, vendons le aux touristes. Cela se fait par épisode. tout d'abord une compagne de communication où l'on présente, on informe de ce nouveau positionnement partagé sur la partage avec le touriste. Après ça se fera sur des actions de proximité pour que la population soit impliquée avec le touriste. Le carnaval c'est un bel exemple. C'est un évènement qui est propre à la Martinique et c'est là que le Martiniquais peut inviter le touriste à intégrer le vidé directement avec lui. Quand il va reprendre l'avion, il va se souvenir des couleurs et il va aussi se souvenir qu'il était totalement impliqué avec la population locale. C'est ce qui va faire qu'il va parler de la destination Martinique autour de lui", explique Gaétan Paderna, directeur marketing, communication, animation du Comité Martiniquais du Tourisme.

Pour l'instant, le coût de la création et du développement de la marque est évalué à 100 000 euros.

Karl Lorand et Hanna Roseau