"Il y a 4500 personnes qui quittent la Martinique chaque année"

Par 20/01/2016 - 15:45 • Mis à jour le 20/01/2016 - 15:45

La campagne de recensement débute demain jeudi 21 janvier 2016 et s'étalera sur un mois ; jusqu’au samedi 20 février 2016 pour les communes de moins de 10 000 habitants et jusqu’au samedi 27 février, pour les communes de plus de 10 000 habitants. Le questionnaire simple et confidentiel porte sur le logement (superficie, type, âge, aspect, équipements) et sur les occupants (nombre, âge, situation...)125 agents recenseurs armés de leur carte tricolore, seront déployés sur le terrain pour cette campagne 2016.

    "Il y a 4500 personnes qui quittent la Martinique chaque année"
La Martinique est le département français qui perd le plus d'habitants. En effet, au 1er janvier 2013, 385 551 personnes résidaient en Martinique...Soit 12 142 habitants de moins qu’en 2008 ! Cela représente une baisse de 0,6 %.

Le solde migratoire n’est plus compensé par le solde naturel. La Martinique perd 4500 habitants par an, des jeunes de 20 à 40 ans en majorité."Il y a 4500 personnes qui quittent la Martinique chaque année - en plus de ceux qui arrivent - et puis heureusement qu'il y a un solde naturel qui lui est un peu positif c'est à dire la différence entre les naissances et les décès qui fait que ça contrebalance un peu le problème de migration économique. On voit aujourd'hui que les étudiants qui partent faire leurs études notamment en France hexagonale y restent pour y occuper leur premier emploi, parfois même leur deuxième emploi" , a indiqué Bertrand Aumand, le chef du département statistique à l'Insee Martinique.

En Martinique, la pyramide des âges prend la forme d’un champignon, avec une forte population vieillissante. La ville de Fort de France qui est la plus peuplée, perd le plus d’habitants ! La ville enregistre une perte de 4826 habitants entre 2008 et 2013.

Inverser la tendance ?

Inverser la tendance passerait par la relance économique et l’attrait des jeunes par des postes correspondants à leur niveau et à leurs exigences de rémunération.

La campagne de recensement 2016 démarre ce jeudi 21 janvier 2016.

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire