1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA

Par 01/12/2015 - 12:32 • Mis à jour le 01/12/2015 - 12:32

C'est aujourd'hui mardi la journée mondiale de la lutte contre le Sida. Cette journée a été créée en 1988 et a pour but essentiel de sensibiliser le public à la maladie et de l’informer sur le virus du VIH. En Martinique pour marquer cette journée, plusieurs manifestations sont prévues : des expositions dont une sur le préservatif au siège de l’association Action Sida Martinique à Dillon. De plus un village santé a été installédepuis dimanche et plusieurs actions sont prévues afin de sensibiliser les scolaires. En Martinique, depuis 1984, 782 personnes ont développé la maladie.

    1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA
En Martinique, le chiffre de personnes contaminées par le VIH en 2014 s'élève à 52. Un chiffre qui ne varie guère depuis plusieurs années selon Marlène Ouka, la présidente de Action Sida Martinique elle a d'ailleurs fait part d’un constat plutôt décevant sur l’utilité des messages distillés puisque le nombre de contaminations ne baissent pas ! "D'une année sur l'autre c'est sensiblement pareil, ça veut dire que les gens ne se rendent pas compte qu'ils ont pris un risque..." explique t-elle.

Les auto test de dépistage du VIH ont fait leur apparition depuis plusieurs semaines dans les pharmacies mais certaines le vendent depuis 3 mois; visiblement il n'y a pas beaucoup d'acheteurs. Pourtant le kit qui coûte environ 35 euros est relativement simple d'utilisation et donne le résultat en 15 minutes. A la pharmacie la foyalaise de Jean-Marc Jean-Marie "depuis la commercialisation de ces tests aucune demande n'a été faite", précise le pharmacien.

Un peu plus loin, hors du centre-ville, en 3 mois une officine a vendu 17 de ces auto test : 11 en septembre et un seul en novembre."Chez nous le client a la possibilité de faire un achat spontané car nous avons un rayon dédié aux auto diagnostics", explique Catherine Cornette, docteur en pharmacie.

"Je crois qu'il faut donner le temps"

Pour la présidente de Action Sida Martinique Marlène Ouka, il faut attendre un peu car le produit est nouveau; "c'est pas vieux, je crois qu'il faut donner le temps".

En Martinique, depuis 1984, 782 personnes ont développé la maladie.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon