Plusieurs syndicats et associations se rassemblent contre la hausse du prix du gaz en Martinique

Par 06/10/2021 - 18:47 • Mis à jour le 06/10/2021 - 18:18

Plusieurs organisations syndicales et associatives se sont réunies aujourd'hui (mercredi 6 octobre) à la maison des syndicats à Fort-de-France pour évoquer l'augmentation du prix du gaz en Martinique. Une mobilisation d’ampleur contre cette hausse est prévue la semaine prochaine à Fort-de-France.

    Plusieurs syndicats et associations se rassemblent contre la hausse du prix du gaz en Martinique
Plusieurs syndicats et associations se sont rassemblées à la maison des syndicats à propos de la hausse du prix du gaz cet après-midi ©YG / RCI Martinique

De nombreuses organisations syndicales et associatives étaient représentées cet après-midi à la maison des syndicat. Le comité citoyen du sud de la Martinique, le syndicat des transporteurs de matières dangereuses, ainsi que le SMT UNOSTRA Martinique, les transporteurs de marchandises, la CPME, et la CDMT se sont retrouvés. Au coeur des conversations : la forte hausse du prix du gaz en Martinique depuis plusieurs mois.

Depuis avril 2020, la bouteille de gaz de 12,5 kilos est passée de 20,35 euros à 30,56 euros pour le mois d'octobre 2021. Une hausse de plus de 10 euros en un an et demi. Après avoir interpellé les autorités sur ce sujet mais sans avancée palpable, ces organisations demandent à rencontrer le préfet de la Martinique pour envisager une baisse du prix du gaz. 

Maison des syndicats prix du gaz
Réunion à la maison des syndicats à propos de la hausse du prix du gaz ©YG / RCI Martinique

Pour le président du syndicat des transporteurs de matière dangereuse, Raphaël Bordelais, cette hausse d’un produit de première nécessité dans ces proportions est inconcevable :

Le gaz fait partie des premières nécessités des foyers martiniquais. On ne peut pas accepter aujourd'hui cette hausse. Nous voulons savoir dans quelle poche rentre cet argent, car ni les transporteurs, ni les revendeurs, ni les donneurs d'ordre n'ont reçu un centime

Ces syndicats et associations invitent ainsi la population à manifester devant la préfecture mardi prochain à 8 heures pour protester contre ce tarif. 

Tags