La mobilisation des transporteurs se poursuit

Par • Mis à jour le 04/04/2017 - 14:42

Mis à jour le 04/04/2017 à 17 heures 35 Le mouvement des transporteurs de marchandises va se poursuivLes transporteurs poursuivent leur mobilisation entamée, ce lundi 3 avril 2017. Les accès du Grand Port Maritime de la Martinique sont encore difficiles ce mardi matin. Une réunion avec la CTM et la préfecture est prévue dans l'après-midi, ce mardi. L'absence à celle-ci des représentants de la CTM n'a pas permis de trouver une solution.

    La mobilisation des transporteurs se poursuit
Deuxième jour de mobilisation pour les transporteurs professionnels.

En effet, une cinquantaine de camions se sont installées sur les sites du rond point de Californie et le rond point de la Pointe des Grives sans empêcher toutefois la circulation des automobilistes, ce lundi 3 avril 2017.

Aucun camion transportant des produits pétroliers n'a pu pénétrer sur le site de la SARA, pareil pour les dockers sur le port.

En milieu de matinée, les représentants de l'intersyndicale ont été reçus à la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) et à la demande de la CCI.

Pendant environ une heure et demie, ils ont évoqué les trois points principaux de leurs revendications qui sont la détaxe des carburants, les marchés publics.

Mais aussi le versement d’une prime de cessation d’activité pour six de leurs collègues. Qui se base sur une délibération de l’Ex Conseil Régional de 2015. Catherine Conconne était la vice-présidente à l’époque.



Une réunion entre Fabrice Rigoulet-Roze, le Préfet de Martinique, Philippe Jock le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique et les transporteurs a eu lieu ce mardi 4 avril 2017 à la préfecture à 14 heures.

A la table des négociations il manquait les représentants de la CTM. Une absence qui a particulièrement énervée les grévistes, qui estiment que cela n’a pas permis d’entrer dans le fond des problèmes.

A sa sortie de la préfecture, Jean-Léandre Lugiéry, l’un des porte-paroles des transporteurs a annoncé que le mouvement va se poursuivre et que les blocages du port, de la SARA et de Saint-Pierre continuent.




Image retirée. © Cédric Catan
Image retirée. © Cédric Catan
Sullyvan.D