Opposition au passe sanitaire : des soignants rassemblés pacifiquement devant le CHU de Martinique

Par 18/10/2021 - 11:14 • Mis à jour le 18/10/2021 - 11:00

Plusieurs centaines de soignants sont rassemblés depuis ce matin (lundi 18 octobre) devant le CHU de Martinique pour un sit-in pacifique en opposition au passe sanitaire, à l'appel des syndicats de la santé. Une atmosphère loin des violentes tensions qui ont sévi vendredi dernier. Une délégation de l'intersyndicale est actuellement reçue par la direction de l'établissement.

    Opposition au passe sanitaire : des soignants rassemblés pacifiquement devant le CHU de Martinique

Les soignants opposés au passe sanitaire sont arrivés par vagues depuis 6h30 ce matin devant l'hôpital Pierre Zobda Quitman, dans une ambiance apaisée. Une mobilisation qui fait suite à l'appel de l'intersyndicale de santé contre le passe sanitaire et l'obligation sanitaire pour les soignants.

Habillés de blanc, ils étaient selon la police près de 800 manifestants rassemblés pour un sit-in pacifique. Ces soignants et sympathisants ont tenu à souligner le choc vécu lors des violentes tensions qui se sont produites vendredi devant le CHUM. Les forces de l'ordre avaient alors interpellé trois individus associés à la mobilisation contre le passe sanitaire. Les soignants mobilisés ce matin ont mentionné leur droit de retrait face à de telles circonstances.  

Soignants CHUM
Les soignants opposés au passe sanitaire et à l'obligation vaccinale se sont rassemblés devant le CHU de Martinique ©EG / RCI Martinique

A lire aussi Trois interpellations au CHUM : le préfet et le directeur de l'ARS condamnent les violences

La direction du CHUM a ainsi demandé à recevoir une délégation de représentants syndicaux. Ils sont en entretien depuis 9h30 pour évoquer la cristallisation de ce conflit et tenter d'y remédier. Ainsi, une adaptation des contrôles du passe sanitaire au cas par cas serait envisagée par Benjamin Garel, le directeur du CHU de Martinique.

D'autre part, la décision du tribunal sur le référé d'heure à heure déposé par le CHUM contre les syndicats de la santé devrait être connue cet après-midi à 16 heures. Dans cette affaire, l'établissement reproche en effet à l'intersyndicale d'avoir empêché le contrôle des passes sanitaires aux entrées, entravant l'accès des différents sites hospitaliers.

A lire aussi Le CHU de la Martinique dépose un référé à l'encontre des syndicats de la santé

Tags