Covid-19 : déconfinement progressif et couvre-feu maintenu en Martinique

Par Lola-Jeanne Cloquell 06/05/2021 - 16:59
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Suite à une baisse continue de l'épidémie de Covid-19 depuis trois semaines, le préfet de Martinique a annoncé cet après-midi (jeudi 6 mai) l'allègement attendu des mesures sanitaires. Un déconfinement progressif est décrété avec le maintien du couvre-feu. Les bars, restaurants et salles de sports restent cependant fermés. Des mesures qui seront revues dans 15 jours.

    Covid-19 : déconfinement progressif et couvre-feu maintenu en Martinique

Les chiffres de l'épidémie de Covid-19 sont en baisse continue depuis trois semaines maintenant en Martinique. Et c'est avec ces mots que le préfet de Martinique a débuté son allocution : 

Nous sommes en train de vaincre le troisième pic de l'épidémie de coronavirus en Martinique

Toutefois, les indicateurs restent élevés et au dessus des seuils d'alerte. En particulier, le taux d'incidence s'établit à 98 cas pour 100 000 habitants, et reste donc deux fois supérieur au seuil d'alerte de 50 cas pour 100 000 habitants.

Fin des attestations en journée, couvre-feu maintenu

Les règles sanitaires évoluent donc progressivement vers un déconfinement à partir du lundi 10 mai.

Dès ce lundi, les restrictions de circulation au delà de 10km du domicile sont supprimées. Il n'est plus nécessaire de se munir d'une attestation de déplacement en journée. 

Cependant, le couvre-feu est maintenu de 19 heures à 5 heures du matin, pour au moins 15 jours.

Les salles de sports, les bars et les restaurants restent fermés

Les commerces pourront rouvrir avec jauge maintenue à 8 m2 par client, et l'obligation de porter un masque. 

En revanche, les espaces entraînant des activités sans masques tels que les salles de sports, les bars et les restaurants restent fermés.

Les lycées et les collèges reprennent leurs cours en plein effectif. Il n'est plus donc question d'organisation en demi-classes.

Concernant les voyages, les motifs impérieux sont maintenus. Et les règles spécifiques à la Guyane, à savoir en particulier les 10 jours d'isolement organisés pour les voyageurs depuis ce territoire restent inchangées. Ces règles de voyage seront revues fin mai.

Pour l'ensemble de ces mesures, le préfet indique qu'une clause de revoyure est établie dans 15 jours.

Enfin, le préfet a conclu son allocution en insistant sur la vaccination : 

Je voudrais que la peur change de camp : la peur devant le covid doit être plus forte que la peur devant les vaccins

Dans ce sens, un nouveau centre éphémère de vaccination sera ouvert au Lorrain, les 20 et 21 mai prochains.

 

Tags