Chlordécone : ses répercussions pour la santé expliquées dans un fascicule

Par 10/10/2021 - 11:19 • Mis à jour le 10/10/2021 - 11:12

"Chlordécone, quelles sont les répercussions sur notre santé ?" C’est le titre du fascicule édité par le collectif Lyannaj pou dépolyé Matinik.

    Chlordécone : ses répercussions pour la santé expliquées dans un fascicule

Le collectif Lyannaj pou dépolyé Matinik a présenté hier matin sous le kiosque Gueydon à Fort-de-France, une publication réalisée grâce au concours de 5 médecins sur les conséquences du chlordécone sur la santé. Les docteurs Chalons, Jos Pelage, Macni, Quist et Edouard ont ainsi pris part à cette publication. L’objectif étant d’apporter une information claire et vérifiée, tout en retraçant l’histoire du pesticide sur le territoire martiniquais et ses impacts sur la santé de la population.

10 000 exemplaires ont été publiés et seront disponible à partir de ce lundi 11 octobre à la maison des syndicats.

Présentation Fascicule chlordécone
Présentation du fascicule "Chlordécone, quelles sont les répercussions sur notre santé ?" ©CC / RCI Martinique

Pour Marie-Joseph Hardy-Dessources Sellaye du Lyanaj pou dépolyé Matinik, il s'agit d'une initiative importante d'information à destination de la population martiniquaise :

C'est une forme d'éducation scientifique, parce que cette plaquette retrace à la fois l'histoire du chlordécone, mais aussi toutes les maladies qui naissent de ce pesticide. Il est vraiment argumenté, illustré. c'est une chose extrêmement importante que la jeunesse mette des mots sur ce que nous avons à dire

Le gynécologue Charles Quist est arrivé en Martinique l’année de l’introduction du chlordécone sur l'île, en 1972. Il a donc pu suivre l’évolution du lien entre chlordécone et santé. Le scientifique estime ainsi que quatre pathologies en plus du cancer de la prostate sont probablement consécutives de ce perturbateur endocrinien :

La première conséquence est l'impact sur la fertilité de l'homme. Si vous interrogez les laboratoires qui font les spermogrammes, ils vous dirons que l'homme martiniquais a son sperme qui s’appauvrit au fur et à mesure du temps depuis les années 2000. Chez la femme, c'est la même chose : les ovules de la femme deviennent de moins en moins performants. Deuxième chose : la prématurité. Le taux de prématurité en Martinique est de 15% environ, en France hexagonale c'est 7%. Une dernière chose, c'est l'endométriose. On voit en Martinique des endométrioses plus graves et qui évolue plus vite que nulle part ailleurs

Tags