[AUDIO] Comité scientifique martiniquais dédié au Covid : "le vaccin est une solution"

Par 26/07/2021 - 16:47 • Mis à jour le 26/07/2021 - 16:12

Le sous-groupe "vie locale, cohésion sociale, travail social et démocratie" appartenant au comité scientifique martiniquais dédié au Covid-19 a élaboré une proposition de dialogue social, dans ce contexte de crise sanitaire.

    [AUDIO] Comité scientifique martiniquais dédié au Covid : "le vaccin est une solution"
Guy-Albert Rufin-Duhamel est le rapporteur du sous-groupe "vie locale, cohésion sociale, travail social et démocratie" appartenant au comité scientifique martiniquais dédié au Covid-19©GIP PROM

Le sous-comité "vie locale, cohésion sociale, travail social et démocratie" du comité scientifique martiniquais dédié au Covid-19 a rendu un avis qui souligne le manque de communication adéquate de la part des institutions. Un comité scientifique local mis en place au début de la crise sanitaire en Martinique, afin d'émettre des avis sur l'évolution de la situation sur l'île et sur les actions à mener.

Guy-Albert Rufin-Duhamel, ingénieur social et rapporteur du sous-comité, s'est penché en particulier sur les raisons de l'opposition de la majorité des Martiniquais au pass sanitaire, à la vaccination, et plus généralement aux décisions prises par l'Etat et son représentant. Selon lui, cette situation s'explique par une mauvaise communication des institutions :

Les messages institutionnels devraient être un peu plus en lien avec les attentes de la population. Je pense qu'il y a quelques personnes qui protestent et aussi une majorité des Martiniquais qui n'ont pas encore accédé à la vaccination parce qu'ils ne comprennent pas ces messages

Si plus de 80% de la population n'est pas vaccinée, il ne s'agit pas de protestataires, et des messages adaptés à la population martiniquaise sont nécessaires, selon rapporteur de sous-comité :

Il faut mettre un lien social dans cette crise, la sortir du tout sanitaire, du tout médical, du tout scientifique, et accompagner concrètement cette population

La crédibilité de la parole publique étant au plus bas, il n'en est pas moins que le vaccin est une véritable solution pour l'ingénieur social :

 Aujourd'hui, on a une solution : le vaccin est une solution. Il y aura aussi d'autres solutions, je suis aussi pour continuer la recherche, pour intégrer la pharmacopée locale. Mais pour le moment, il faut faire face à une situation qui est exceptionnellement compliquée

Dans cet optique, le sous-comité plaide pour la mise en place d’un "bouclier social" pour rassurer tous les publics, tout en libérant la parole.

L'entretien de Guy-Albert Rufin-Duhamel, ingénieur social et rapporteur du sous-comité "vie locale, cohésion sociale, travail social et démocratie" du comité scientifique martiniquais dédié au Covid-19, au micro de Pascale Lavenaire, est à retrouver ici :

Tags