Inondations : "Le cas de Rivière-Pilote va commencer à poser plusieurs problèmes

Par • Mis à jour le 10/11/2015 - 12:12

L'émotion et le choc des intempéries passés, c'est l'heure à présent pour les sinistrés de gérer toute la paperasse et autres formulaires d'assurance.

    Inondations : "Le cas de Rivière-Pilote va commencer à poser plusieurs problèmes
Suite aux intempéries sévères qui ont touché la Martinique, les sinistrés assurés ont l'obligation de faire une déclaration à leur assureuraf; ce dernier dépêchera sur place un expert en cas de dommages importants.

"Le cas de Rivière-Pilote va commencer à poser plusieurs problèmes parce que c'est une commune qui connaît des épisodes d'inondations récurrents"

Les assureurs de leur côté ont 3 mois pour dédomager les sinistrés après la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle."Il faut savoir qu'il y a des franchises qui vont s'appliquer, comme ce n'est pas le premier épisode je pense qu'il risque d'avoir des doublement ou triplement de franchises. Je sais que sur le centre ville un certain nombre d'assureurs ne prennent plus le risque de prendre des professionnels", a prévenu Evelyne Cusset, la responsable de la commission événements majeurs du comité caribéen des assurances avant de préciser que "le cas de Rivière-Pilote va commencer à poser plusieurs problèmes parce que c'est une commune qui connaît des épisodes d'inondations récurrents".

Les non assurés eux vont se tourner vers les communes qui devraient pouvoir les aider grâce au fond de secours activé hier, lundi par le ministère de l’outremer.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon