Rentrée du PPM : Serge Letchimy annonce le lancement du chantier Séguineau

Par 24/10/2021 - 10:26 • Mis à jour le 24/10/2021 - 10:20

Le parti progressiste martiniquais (PPM) a fait sa rentrée politique hier après-midi (samedi 23 octobre) dans les jardins du parc culturel Aimé Césaire. Parmi les annonces de Serge Letchimy, le chef de file du parti, celle du lancement du chantier de Séguineau était particulièrement attendue.

    Rentrée du PPM : Serge Letchimy annonce le lancement du chantier Séguineau
Le PPM a fait sa rentrée hier (samedi 23 octobre) ©CC/RCI Martinique

Afficher une unité pour les prochaines échéances électorales

Les membres de l’Allians Matinik, mouvement qui a gagné les dernières élections de la CTM, étaient presque tous présents ou représentés hier après-midi dans les jardins du parc culturel Aimé Césaire.

Une rentrée dont le but est de montrer des signes d’unité en ce début de mandature et dans la perspective des prochaines échéances électorales, à savoir la présidentielle et les législatives. C'est ce qu'évoque Johnny Hajjar, le secrétaire général du parti :

C'est notre première rencontre après les échéances de juin dernier, mais c'est aussi en toute humilité le travail qui commence, à la fois pour les élus, mais aussi pour les partis qui suivent les élus, qu'il faut accompagner. Il faut pouvoir également apporter de vraies réponses aux Martiniquaises et aux Martiniquais

PPM
Le PPM a fait sa rentrée hier (samedi 23 octobre) ©CC/RCI Martinique

Ainsi, la perspective des législatives sera un véritable défi, selon Serge Letchimy, président du parti et président du conseil exécutif de la CTM

On va essayer de faire des choix sans blesser les autres, c'est surtout ça le défi. La voix du parti progressiste martiniquais contera énormément compte tenu du poids du parti, mais nous respectons nos partenaires, parce que nos partenaires de petits mouvements de communes moins importants que nous, mais on leur donne une place identique. On considère que c'est aussi grâce à ces petits mouvements que nous allons gagner

Quant à la présidentielle, le PPM annoncera sa position dans les prochaines semaines, mais une chose est sûre, le parti refuse tout lien avec Marine Lepen et surtout Eric Zemmour.

L'événement s’est ainsi conclu par le discours du président du parti et président du conseil exécutif de la CTM, qui a salué cette union, présenté les grands projets en cours et évoqué la volonté de transmission au sein du parti.

Lancement du chantier Séguineau

Et parmi les grands projets, le lancement du du chantier Séguineau a été annoncé. Une bonne nouvelle pour les Martiniquais régulièrement privés d'eau potable depuis la casse majeure de 2009. Il aura fallu 12 ans pour que ce dossier polémique aboutisse.

Le président du conseil exécutif précise que la collectivité a fait le choix d’appliquer la délibération prise par l’assemblée de Martinique en juin 2020 et qui prévoyait l’indemnisation du propriétaire du terrain. C'est ce qu'affirme Serge Letchimy :

Il fallait respecter ce vote, que j'ai analysé. On est resté sur la proposition d'une transaction pour cette deuxième casse globale, une convention transactionnelle, qu'avait proposée l'ancienne assemblée. Pas un centime d'euros de plus, aucun avantage à qui que ce soit, ce qui était dû est dû. Et puis, puisque c'est un terrain agricole, il n'est pas question de payer plus que le prix d'un terrain agricole. Donc le prix d'acquisition est de 15 000 euros. C'est un prix estimé et validé

Une première étape pour le développement d'une politique de l'eau, selon le président du conseil exécutif de la CTM :

Ce qui m'intéresse le plus c'est que Séguineau est un point de démarrage de chantier plus important : une autorité unique de l'eau, comme on a fait avec le transport, un prix unique de l'eau, un prix social de l'eau. Et il y a des travaux faits dans le nord pour desservir des communes qui, même avec Séguineau, ne seront pas desservies correctement

L'assemblée de la CTM a en effet voté une enveloppe de 225 000 euros à payer à Bernard Bally, découpée comme suit : 14 791 euros pour l'achat du terrain et 210 000 euros pour indemnisations. 

Selon nos informations, les travaux prévus pour durer au moins 5 à 6 mois devraient débuter dans les prochaines semaines. 

Tags