Qui est Alfred Marie-Jeanne ?

Par 15/12/2015 - 15:24 • Mis à jour le 15/12/2015 - 15:24

Alfred Marie-Jeanne, est devenu dimanche soir le premier président de la Collectivité Territoriale de Martinique, il est le le leader du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM) créé en juillet 1978. Retour sur le parcours d'un homme déterminé.

    Qui est Alfred Marie-Jeanne ?
"Chaben" comme l'appellent affectueusement ses sympathisants est né le 15 novembre 1936 : c’est l’aîné d’une famille modeste de trois enfants.

Il grandit à Coulanges, sur les hauteurs de Rivière-Pilote, quartier, où très jeune il aime cueillir des fruits. Après l’ école primaire, direction le lycée Schoelcher à Fort de France, puis l’institut Vizioz avant de devenir professeur de mathématiques.

A la fin des années 70, des pilotins le choisissent dans la rue, pour en faire le président du Racing ! Signe un destin ? Un an plus tard, ces mêmes pilotins - soutenus par d’autres plus nombreux encore - décident d’en faire le maire de la commune. C'est ainsi qu'Alfred Marie-Jeanne triomphe et écarte Jules Sauphanor, Vice président du Conseil Général ! Il enchaîne les succès politiques, un siège au Conseil Général, un parti politique, la parole au peuple puis... le MIM créé en 1978. Après avoir échoué en 1993 face à André Lesueur, Alfred Marie Jeanne bat à plates coutures cet adversaire, député sortant dans le sud avec plus de 12 000 vois d’écarts, ses supporters s’en souviennent encore. Ce succès lui assure en 1998, le fauteuil de président du Conseil Régional, collectivité qu’il a intégrée en 1990 comme conseiller.

En 2004, nouveau triomphe pour le président du MIM : 74000 voix et une réélection. Succès qu’Alfred Marie-Jeanne ne sera pas en mesure de consolider en 2010... Cette année là, il est battu par Serge Letchilmy et sa coalition.

Le leader du MIM est également perçu comme un fin tacticien : alors que certains imaginent la fin de son règne politique, il crée la surprise en 2012 en triomphant dans une autre circonscriptions : il devient le député du centre atlantique. En décembre 2015, il devient le premier président de la Collectivité Territoriale de Martinique.  

Audrey Ollon et Yvonne Guilon