CTM : Quelques indiscrétions ...

Par 02/12/2015 - 16:22 • Mis à jour le 02/12/2015 - 16:22

A 4 jours du scrutin de dimanche, les prises de position et autres déclarations alimentent les conversations. Nos révélations hier mardi du rapprochement du groupe d’Alfred Monthieux de Martinique Nouvelle ont suscité de nombreux appels à la rédaction de RCI.

    CTM : Quelques indiscrétions ...
"C'est parti pour les distributions de poste", c'est certainement ce qui se dit quand un élu rejoint Martinique Nouvelle... On l’accuse d’aller "manger à la soupe". Vous avez probablement entendu ça sur RCI il y a une semaine. Après avoir laissé entendre que Gilbert Eustache avait rejoint Martinique Nouvelle en échange d’un fauteuil de sénateur - voilà que depuis hier mardi - on raconte que si Alfred Monthieux serait sur le point de rejoindre le camp Letchimy c’est parce qu’il a toutes les garanties d’obtenir - lui aussi - un poste de sénateur.

Notre interlocuteur qui semble apprécier nos indiscrétions du matin avait voulu apporter ce mercredi matin sa contribution avec cette information qu’il tient dit-il de "bonnes sources". Alors on lui fait évidemment remarquer qu’il n’y a que deux postes de sénateurs en Martinique : un de ces deux fauteuils - celui de Serge Larcher - sera pour ainsi dire vacant en 2017 (vacant dans le camp de Martinique Nouvelle).

Serge Larcher a déjà indiqué qu’il ne se représentera pas. On précise également à notre interlocuteur qu’il y a de nombreux prétendants qui se sont déjà manifestés et on lui demande de nous indiquer comment sa source attribuerait ce poste de sénateur si convoité au maire du Robert.... et là il n'a pas la réponse. Il nous suggère de mener l’enquête pour lui... Voilà comment on alimente des rumeurs dans ce pays.

On se souvient qu’il avait été dit la même chose pour Pierre Samot lorsque le maire du Lamentin avait rejoint Martinique Nouvelle en 2010. Certains - qui vont certainement se reconnaître - lui avaient attribué à lui aussi un poste de sénateur !

Bref, disons que c’était la rubrique "fou rire" de nos indiscrétions.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar